Quels sont les meilleurs anti-inflammatoires naturels?

Quels sont les meilleurs anti-inflammatoires naturels?
30 octobre 2014 01:35

Depuis de nombreuses années, nous avons découvert qu'être à l'écoute de son corps permettait de prévenir ou d'éviter les inflammations. En effet, en étant à l'écoute de votre corps, vous apprendrez rapidement ce qui augmente ou diminue vos inflammations. Vous pouvez calmer la réponse inflammatoire de votre corps et vous forger une meilleure santé petit à petit, à votre rythme. C'est l'approche que nous avons trouvé la plus efficace et durable sur le long terme.

Vous avez beaucoup d'options pour réduire les inflammations. Vous pourrez mettre en pratique vous-même nos suggestions. Mais si vous souffrez d'inflammations chroniques, ou que vous avez souvent des symptômes modérés ou sévères d'inflammations, nous vous encourageaons à contacter un organisme habilité ou un médecin qui vous aidera à mettre en place une routine qui répondra à vos besoins.

Le régime anti-inflammatoire

Voici trois moyens de contrer les inflammations grâce à votre alimentation.

Manger beaucoup de fruits, légumes et fruits de mer


Ajoutez des portions généreuses de légumes très colorés à chacun de vos repas et collation pour leurs fibres et leur teneur natrellement anti-inflammatoire. Beaucoup d'herbes et d'aliments comme le curcuma, l'origan, l'ail, le thé vert, les bleuets et le gingembre contiennent des bioflavonoïdes et du polyphénol, qui limitent la production de radicaux libres dans le corps.


Pour le poisson, il fût un temps où ses bienfaits pour la santé étaient au-dessus de toute comparaison, mais beaucoup d'espèces aujourd'hui contiennent des niveaux affolants de mercure, BPC, et autres toxines. Du fait de cette terrible vérité, nous vous conseillons d'éviter ou de limiter les variétés atlantiques, et de manger uniquement des saumons sauvages du Pacifique ou de l'Alaska (ou provenant d'élevages bio). Les toxines étant de plus en plus concentrées quand vous remontez la chaîne alimentaire, les petites espèces telles que les sardines, les anchois, les mollusques et les crustacés sont de bons choix.

Ajoutez des acides gras essentiels (AGE) à votre alimentation


Les acides gras oméga-3 étant en faible apport dans notre alimentation moderne, nous vous recommandons de prendre un supplément quotidien en oméga-3 afin de rééquilibrer votre alimentation. C'est l'une des étapes les plus simples, sûres et efficaces pour vous permettre d'apaiser les inflammations chroniques de votre corps. D'après notre expérience, nous avons trouvé que les suppléments d'huile de poisson EPT étaient les plus utiles, mais si vous êtes végétarien, vous pouvez aussi utiliser des algues qui donnent de bons résultats. Assurez-vous que vos compléments EPT ont été testés et ne contiennent pas de mercure ou atres métaux lourds, sans quoi cela pourrait vous faire plus de mal que de bien.


Nous vous encourageons aussi à inclure une petite poignée de noix et de graines dans votre alimentation quotidiene, surtout des noix et des graines de lin fraîchement molues, qui sont de bonnes sources d'oméga-3. Certains praticiens recommandent également l'ajout d'un supplément d'oméga-6, appelé acide gamma-linolénique (AGL) si vous souffrez de polyarthrite rhumatoïde. En cuisine, notre huile favorite de cuisson est celle de pépins de raisin. Quant au dressage, on préfèrera l'huile d'olive, qui est riche en acide oléique, un oméga-9 avec des polyphénols anti-inflammatoires. Vous pouvez aussi faire mesurer le taux d'EPT dans votre sang, avec un profil EPT qui évalue le niveau d'oméga-3 et le met en relation avec les niveaux d'oméga-6 et d'oméga-9. Rappelez-vous, quand il s'agit d'acides gras essentiels, tout est une question d'équilibre.

Eliminez certains aliments et additifs de votre alimentation


Je sais à quel point il peut être difficile de tourner le dos à de nombreux aliments qui provoquent des inflammations. Le numéro un de la liste de ces délinquants serait les acides gras trans (huiles hydrogénées). Ensuite viennent le sucre, les glucides raffinés et les aliments conteant du gluten dont les femmes raffolent quand leur organisme est hors-service. Ceux-ci, et de nombreux autres additifs et conservateurs sont bien cachés dans les aliments transformés de la nourriture industrielle, les rendant difficile à éviter.


Vous devriez aussi éviter les allergènes connus, et être bien conscient que cela pourrait augmenter votre sensibilité alimentaire. Le gluten, les oeufs, les produits laitiers, le soja et les noix sont les aliments irritants les plus communs. Afin de vous aider à identifier les sensibilités qui pourriant vous causer des problèmes, suivez un régime d'élimination en évitant une substance définie pendant deux semaines, puis réintroduisez-la dans votre alimentation pour un jour ou deux. Oui, faire ce genre de changement peut être difficile au début, mais les bénéfices sont énormes, il peut y avoir une immense différence dans la façon dont vous vous sentez après une période de temps étonnament courte. Changer de mode de vie (passer d'une alimentation pro-inflammatoire à une alimentation anti-inflammatoire) peut se faire du jour au lendemain chez certaines personnes.

Suppléments anti-inflammatoires naturels

Ajoutez des compléments quotidiens multivitamines/minéraux de qualité. Bien que beaucoup d'études aient examiné l'impact que les vitamines telles que les acides foliques ou les vitamines B avaient sur nos fonctions tissulaires et les niveaux d'inflammation, le rôle que jouent ces dernières reste incertain. Il y a, cependant, un lien sûr entre un haut taux de certains nutriments et une baisse de risques de certaines maladies causées par des inflammations telles que l'arthrite, les maladies cardiovasculaires et la résistance à l'insuline. En plus d'avoir les avantages de l'acide folique, de ceux des autres vitamines B, et des bénéfices des EPT comme décrits ci-dessus, la vitamine D a aussi des effets anti-inflammatoire connus, et les vitamines C, A et E sont célèbres pour être de puissants antioxydants, luttant contre les effets des radicaux libres.

Un jour, nous comprendrons mieux comment les vitamines, les minéraux et les oligo-éléments travaillent pour nous éviter des inflammations. Ce qu'il est important de comprendre est que les effets néfastes des inflammations peuvent être évités et contrés en opérant des changements alimentaires, et apprendre à mieux manger. Prendre un bon mélange de vitamines est l'un des moyens les plus faciles de vous assurer d'avoir les taux adéquats de nutriments antioxydants et anti-inflammatoires dont votre corps a le plus besoin.

Choisissez un large éventail de plantes anti-inflammatoires.

La nature a beaucoup a nous offrir en termes de composés apaisant les inflammations de notre corps. La plupart d'entre eux sont des aliments de médecine traditionnelle,des herbes et des épices utilisés depuis des siècles, et que la science moderne étudie encore afin de trouver leurs actions biochimiques. L'étude de la phylothérapie contribue à apporter une nouvelle gamme d'agents anti-inflammatoires ciblant plus efficacement la réaction de cascade qui a lieu lors d'ne inflammation, bien en amont de là où les inhibiteurs classique AINS et COX-2 agissent, et sans les effets secondaires néfastes de ces derniers.

Les bioflavonoïdes


Aussi appelés flavones ou flavonoïdes, il s'agit d'une classe de plus de 5000 substances végétales que nos corps métabolisent de manière à offrir de puissants effets anti-oxydants, anti-cancers, anti-allergéniques et anti-inflammatoires. Les bioflavonoïdes comprennet des composants telles que la quercétiné, l'épicatéchine et des oligo-proanthocyanidines (OPC). Mais ne laissez pas leur nom compliqué vous induire en erreur ! Beaucoup se retrouvent abondamment dans notre alimentation et boisson quotidienne, comme les agrumes, légumes, thé, caco et vin, pour n'en nommer que quelqu'uns! D'autres sont moins bien connus, ou moins présents dans la nature, ou attendent encore d'être découverts. La plupart des bioflavonoïdes peuvent aussi être pris sous forme de compléments dans le cadre d'un régime anti-inflammatoire. Parmi les meilleurscalmants permettant d'éviter ne réaction anti-inflammatoire en chaîne, on trouve la quercétine, la rutine et les procyanides (CPVP) tels que ceux que présents dans l'écorce de pin (pycnogenol) et les extraits de pépins de raisin.


Herbes anti-inflammatoires


En plus des bioflavonoïes cités précédemment, beaucoup d'herbes ont une puissante action anti-inflammatoire. En voici un échantillon.

Boswellia (Boswellia serrata)

Aussi appelé encens indien, la Boswellia serrata est connue depuis longtemps en médecine ayurvédique pour ses propriétés anti-inflammatoire. Les scientifiques étudiant actuellement des extraits de Boswellia signalent qu'elle permet d'éteindre les récepteurs-clés des cellules et des médiateurs pro-inflammatoires appelés cytokines.



Gingembre (Zingiber officinalis)

Apprécié dans le monde entier durant des siècles pour ses qualités médicinales, le gingembre est aujourd'hui étudié par des biochimistes et des pharmacologues intéressés par ses propriétés analgésique, anti-inflammatoire, anti-nauséeux, et ses effets permettant la régulation du sucre dans le corps. Ces trente dernières années, les études ont démontré les propriétés exceptionnelles du gingembre dans les prescriptions AINS, du fait qu'il supprime la capacité du corps à synthétiser des molécules pro-inflammatoires connues telles que les prostaglandines, avec peu voire pas du tout d'effets secondaires. Récemment, toutefois, une nouvelle encore plus excitante est à l'étude, puisque des chercheurs sont en train de démontrer comment le gingembre peut inhiber ou désactiver les gènes de notre corps codant les molécules responsables d'inflammations chroniques.


Le gingembre

Le curcuma (Curcuma longa)

Le curcuma, une épice utilisée en cuisine depuis la nuit des temps et originaire d'Asie du Sud-Est a été utilisée comme agent anti-inflammatoire dans la médecine ayurvédique indienne durant des siècles. Aussi connu sous le nom de curcumin, c'est un léger inhibteur de COX-2, mais il fonctionne différement des médicaments généralement prescrits, ces derniers augmentant potentiellement les risques d'infarctus du myocarde et d'accident vasculaire cérébral (AVC). Tout comme la Boswellia et le gingembre, il semble capable d'inhiber l'inflammations des articulations en empêchant la production de prostaglandines et l'activation des gènes de régulation des inflammations grâce à ses effets sur les cellules.

Glucosamine–chondroïtine

Le sulfate de glucosamine (1500–2000 mg/jour, doses fractionnées) et le sulfate de chondroïtine (~1000 mg/jour) sont des éléments-clés pour avoir un cartilage sain. En vieillissant, le corps ne peut plus créer ces composants aussi bien que dans sa prime jeunesse. Les suppléments de Glucosamine–chondroïtine peuvent aider à réparer des tissus endommagés, mais ils agiront généralement en retardant la progression de l'inflammation des articulations et en soulager ses symptômes. En d'autres mots, ils n'ont pas autant d'impact sur les causes sous-jacentes de l'inflammation que les autres éléments cités précédemment, mais vous devriez demander à votre médecin de les inclure dans votre médication. Si vous êtes allergiques aux crustacés, assurez-vous de prendre l'avis de votre médecin avant de prendre ces compléments alimentaires.

Parlons des anti-inflammatoires naturels du corps


Adoptez des habitudes saines et pratiquez une activité physique tous les jours. Alimentez cotre corps avec des agents anti-inflammatoires naturels et gardez des articulations souples et bien nourries en les faisant travailler tous les jours. Commencez doucement avec une marche de cinq minutes, et dévelopez votre endurance. Il est recommandé d'avoir une activité physique de 20-30 minutes cinq fois par semaine. Pratiquer une activité physique est un excellent moyen de lutter contre le stress, surtout lorsqu'il est combiné avec des exercices de respiration profonde, comme dans le yoga ou les pilates. Ces exercices sont adaptés à tous les niveaux d'endurance.


Sortez et amusez-vous!

Ou restez simplement à la maison et faites une pause. Quelle que soit l'activité qui vous détende, faites-la simplement et trouvez du temps pour vous reposer. Si vous vivez avec un stress chronique, chosissez la méditation et les thérapies biofeedback por apprendre à vous relaxer. Les thérapies par la parole peut aussi vous aider à surmonter vos émotions. Lisez nos articles sur les thérapies alternatives pour plus d'informations. Le plus souvent, les institutions religieuses locales feront la publicité de groupes de soutien ou d'activité communautaires. C'est une façon de partager les fardeaux émotionnels (et nous en avons tous!) avec des personnes à l'écoute. Toutes ces activités peuvent calmer les inflammations en diminuant le taux de cortisol, l'hormone du stress.

Prenez beacoup de repos, c'est l'arme anti-inflammation par excellence

Vous devez dormir entre sept et neuf heures par nuit pour donner à votre corps le temps de se rétablir des actiités de la journée précédente. Une bonne nuit de sommeil peut annuler les effets d'une réponse inflammatoire, ne sous-estimez donc pas le simple fait d'aller dormir à temps. Investissez dans un lit et un matelas confortable: certaines personnes ne jurent que par un matelas en peau d'agneau, d'autres préfèreront les lits à plumes, et certains ne trouveront le repos qe sur un futon 100% coton. Rappelez-vous, vous le valez bien.

Autres mesures visant à réduire les causes de l'inflammation

Changez vos mauvaises habitudes 

Les substances telles que l'alcool, la caféine, la nicotine et la marijuana sont une lourde charge pour votre corps, donc limitez-les ou tentez au moins de réduire votre consommation. L'un des moyens les plus rapides pour réduire les inflammations est d'arrêter de fumer et d'utiliser des stimulants. Essayez d'arrêter complètement pendant une semaine ou deux et voyez comme vous vous sentirez bien. Cela vous encouragera certainement à arrêter pour toujours. Si ça ne marche pas, trouvez un roupe de soutien ou de l'aide chez un professionnel et continuez d'essayer jusqu'à ce que vous réussissiez à arrêter.

Les bouteilles d'alcool

Examinez votre environnement et rendez le aussi "vert" que possible

Utilisez des produits d'entretien et des détergents naturels. Limitez votre utilisation des lavages à sec et des assainisseurs d'air. Faites examiner votre air et votre eau et, si nécessaire, munissez-vous de filtres de haute-qualités. Vivez avec beaucoup de plantes d'intérieur pour aider à filtrer l'air que vous respirez.

Mettez en place un programme de désintoxication ou un nettoyage en douceur deux fois par an

Il est impossible d'aliminer complètement l'exposition aux toxines environnementales, c'est donc une bonne idée de vous détoxifier régulièrement. C'est un excellent moyen de réguler rapidement les inflammations systémiques.

Partez à la découverte des thérapies alternatives pour vous aider à gérer la douleur

En raison de la confusion sur les effets à long terme de médicaments contre la douleur et des stéroïdes, nous vous recommandons l'utilisation de médicaments anti-inflammatoires sur de courtes périodes, et seulement durant les crises aiguës. Si vous avez essayé tout ce dont nous avons parlé précédemment mais souffrez tout de même de symptômes d'inflammations, vous pouvez essayer une forme de thérapie d'appoint. Beaucoup de personnes sont significativement soulagés par l'acupuncture, le massage, le traitement de l'eau, et d'autres thérapies visant à réduire la douleur et les inflammations de manière naturelle, sans avoir à utiliser des médicaments.

Récompensez-vous

Calmer les inflammations corporelles est un processus constamment en action, qui consiste bien souvent à conserver notre équilibre hormonal naturel. Mais nous devons nous rendre compte que les inflammations peuvent très rapidement grandir et devenir hors de contrôle, et réduire les inflammations est très important pour notre santé. Tout comme nous devons vivre sainement pour soutenir l'action de nos hormones, nous devons aussi maintenir les contrôles et équilibres naturels de notre réponse immunitaire. Après tout, votre corps est la seule et l'unique habitation permanente que vous avez, il est donc normal de tenir compte des alertes déclenchées par vos détecteurs de fumée internes.

Plus nous en apprenons et plus nous découvrons que prendre soin de son corps naturellement est la meilleure manière d'éviter et de prévenir les problèmes de santé. Nos corps sont merveilleusement complexes et adaptables, mais ils ont besoin de notre aide. Si nous commençons à nous aider nous-mêmes en veillant sur notre corps, nous récolterons certainement beaucoup de jolis fruits.

Partager cet article
Auteur: Michal Vilímovský (FR)
Formation: Étudiant en médecine, Troisième faculté de médecine, Université Charles, Prague
Ressources: Webmd (en anglais)
Sources des images: Dollarphotoclub.com
Date de publication: 30 octobre 2014 01:35
Prochaine date de révision: 30 octobre 2016 01:35
Ce site utilise les cookies pour fournir les services, personnaliser les annonces, et analyzer le trafic. En utilisant ce site, vous l'acceptez. Plus d'informations