Vitamine D: bienfaits, carence, fonctions, effets secondaires et dosage quotidien

Vitamine D: bienfaits, carence, fonctions, effets secondaires et dosage quotidien
17 mai 2014 07:26

Les vitamines, nous en avons besoin pour une vie saine et parfaite. Sans elles, il ne fait aucun doute que nous vivrions de manière terne et handicapée. Il existe deux principaux groupes de vitamines. Celles liposolubles auxquelles appartient la vitamine D, et celles hydrosolubles. Généralement, le corps humain n’est pas capable de synthétiser des vitamines.

La vitamine D est donc unique en ce sens où elle est la seule vitamine pouvant être synthétisée à l’intérieur du corps humain, ceci grâce à un dérivé du cholestérol. Cette vitamine est subdivisée en vitamine D1 (cholécalciférol) et en vitamine D2 (ergocalciférol). Il est donc important que nous en sachions un peu plus à son propos.

La vitamine D est surnommée « vitamine du soleil » car le corps humain arrive à la synthétiser dès qu’un individu reste exposé à l’action des rayons solaires pendant un temps approprié. En revanche, lorsque le temps d’exposition au soleil n’est pas suffisant, on assiste à des carences en vitamines D. C’est la raison pour laquelle les personnes qui passent beaucoup de temps enfermées à l’intérieur d’une salle ont des déficiences en vitamine D. La vitamine du soleil participe de manière active à l’absorption intestinale de plusieurs minéraux parmi lesquels figurent notamment le calcium, le zinc, le magnésium, et le phosphate. Elle contribue aussi au maintien des niveaux de calcium et de phosphore dans l’organisme humain. Enfin, l’absorption de la vitamine D se produit dans l’intestin grêle.

Quelles sont les sources de vitamine D?

Dès qu’on prend conscience de l’importance de cette vitamine pour l’organisme humain, il est plus que normal que l’on cherche à en connaitre les sources.

Voici donc quelques sources de vitamine D:

La lumière du soleil

Comme nous l’avons dit plus haut, la lumière du soleil constitue une excellente source de vitamine D. En effet, lorsque notre peau est directement exposée aux rayons solaires, il arrive quelques fois que le corps synthétise de la vitamine D à partir du cholestérol. Il faut toutefois que le temps d’exposition au soleil soit raisonnable. Idéalement, il doit durer de 10 à 15 minutes et la fréquence d’exposition doit être de 3 fois par semaine. Il est important de s’en tenir à cela car l’exposition prolongée aux rayons du soleil peut endommager la peau. Il est également possible de synthétiser la vitamine D en bronzant. Ceci dit, une telle pratique comporte des risques de cancer.

Intéressons nous à présent aux sources alimentaires de la vitamine D.

Sources alimentaires

Ces dernières se subdivisent en 2 groupes.

Nous pouvons donc citer:

Les sources de vitamine D3

Il est possible de trouver de la vitamine D3 dans les aliments suivants:

  • Le lichen;
  • L’huile de foie de poisson (en particulier l’huile de foie de morue);
  • Les œufs;
  • Le foie de bœuf;
  • Le poisson (plus particulièrement le saumon, le poisson-chat, le thon, l’anguille, et la sole)
  • Le lait;
  • Les céréales;
  • Le porc;
  • Le fromage de Ricotta;
  • Les huitres;
  • Les saucisses;
  • Les glaces

Il y a donc là de quoi se régaler tout en faisant le plein de vitamines D.

Intéressons-nous à présent aux sources de vitamines D2.

Les sources de vitamines D2

Pour avoir de la vitamine D2, il est possible de consommer:

  • Les champignons;
  • Les plants de luzerne

Voilà donc ce qu’on peut dire à ce propos. Mais après cette brève énumération, il importe à présent que nous sachions pourquoi nous avons besoin de vitamines D.

Pavé de saumon

Rôle de la vitamine D

La vitamine D remplit de nombreux rôles et fonctions. Voici ses bienfaits:

Elle participe à la santé des os

La bonne santé osseuse est loin d’être optimale lorsqu’il y a déficience en vitamine D. En effet, la vitamine D contribue fortement à augmenter l’absorption du calcium qui comme vous le savez sans doute est essentiel pour une ossature solide. En vieillissant, l’être humain peut être sujet à des pathologies telles que l’ostéoporose. Cette dernière fragilise les os et décuple les risque de fractures. Mais en présence de vitamine D, ce risque est considérablement réduit dans la mesure où la vitamine D renforce l’ossature. Ceci explique d’ailleurs le fait que la vitamine D soit recommandée aux patients souffrant d’ostéomalacie, d’ostéoporose, ainsi qu’aux personnes âgées. En somme, la carence en vitamine D provoque des douleurs musculo-squelettiques qu’il est possible de soulager en cas d’apports en vitamine D.

Le traitement du rachitisme

Le rachitisme est une maladie consistant en un ramollissement des os du fait d’une carence en vitamines D. Elle affecte le plus souvent les enfants atteints de malnutrition, mais peut tout aussi bien atteindre les adultes dans certains cas. Elle se manifeste par une déformation des os longs quand l’enfant se met à marcher. En effet, durant la marche, tout le poids doit être supporté par les os longs. Du coup, du fait de la déficience en vitamine D, ces os se tordent et les jambes des enfants finissent par être arquées. Le fait de ne pas consommer d’aliments contenant de la vitamine D ainsi que la faible exposition aux rayons solaires sont les principales causes de cette pathologie. Chez l’enfant, la maladie peut être liée au fait que le lait maternel contienne très peu de vitamine D. Il est possible de guérir le rachitisme chez l’enfant en lui faisant consommer des aliments riches en vitamine D au nombre desquels figure notamment le lait renforcé à la vitamine D.

Le traitement de l’ostéomalacie

Contrairement au rachitisme, cette maladie liée à une carence en vitamine D affecte surtout les adultes. Elle présente toutefois certaines similitudes avec le rachitisme du point de vue des manifestations puisque les jambes des sujets qu’elle atteint finissent par être arquées. Mais outre ce symptôme, il y en a d’autres puisqu’on assiste quelques fois à un fléchissement de la colonne vertébrale et un ramollissement des os, ce qui augmente fortement le risque de fractures. Les personnes affectées par cette maladie absorbent peu de calcium et en perdent énormément. Du coup, le recours à la vitamine D pour traiter cette maladie est une option intéressante puisque cette dernière facilite l’absorption du calcium.

L’importance de la vitamine D dans la grossesse

Lorsqu’une femme est enceinte, elle a besoin de plus de vitamines D que d’habitude. Il lui en faut suffisamment dans la mesure où la déficience en vitamine D peut conduire à des malformations congénitales incluant notamment le diabète gestationnel et la naissance de nouveaux nés hypotrophiques.

L’importance de la vitamine D contre le cancer

La vitamine D a quelques propriétés anticancéreuses. Elle ne freine certes pas de manière significative le développement de la maladie, mais peut en revanche réduire de manière conséquente, le risque de mortalité lié au cancer. Il semblerait aussi qu’elle puisse protéger contre les cancers du sein, de la prostate et du colon.

L’importance de la vitamine D dans l’immunité

Cette vitamine contribue à renforcer l’immunité. Elle active le système de défense du corps humain et accentue l’immunité naturelle. Tout ceci permet à l’homme de faire face comme il se doit aux infections. En revanche, le déficit en vitamine D fragilise l’organisme et laisse le champ ouvert à des virus tels que celui de la grippe et du VIH. Par ailleurs, le déficit en vitamines D augmente de manière considérable le risque d’attraper des maladies auto-immunes telles que les scléroses multiples et les diabètes.

L’importance dans le développement cellulaire

La vitamine D joue un rôle essentiel dans le développement cellulaire puisqu’elle intervient en tant que régulateur.

L’importance dans le traitement des dépressions

Les personnes atteintes de dépressions ont un taux de calcémie inférieur de 14% à la moyenne. Du coup, leur vulnérabilité est accrue. Un bon apport en calcium permet de traiter efficacement les états dépressifs.

L’importance dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde

Une faible consommation de vitamine D augmente fortement le risque d’attraper la polyarthrite rhumatoïde. Et quand la maladie survient, elle atteint de manière beaucoup plus sévère, les personnes n’ayant pas assez de vitamine D dans leur organisme. Il est donc important d’en consommer assez quand on souhaite faire face efficacement à cette maladie. Hormis tous les éléments dont nous venons de procéder à l’énumération, il est également important de prendre en compte le fait que la vitamine D est également bénéfique pour la peau, joue un rôle anti inflammatoire, ralentit le vieillissement et agit également comme un antioxydant. Mais la vitamine D a également quelques effets secondaires qu’il importe de souligner

Les effets secondaires de la vitamine D

La vitamine D peut avoir quelques effets secondaires. Ces derniers résultent généralement d’un surdosage. En effet, les valeurs usuelles sont de 1000-1500 UI chez les petits enfants, 2500-3000 UI chez les grands enfants, et 3000 UI aussi bien chez l’adulte, la femme enceinte que les nourrices.

En cas de surdosage, on assiste à un certain nombre d’effets secondaires à savoir:

  • L’anorexie;
  • La polyurie;
  • La faiblesse;
  • La fatigue;
  • Les insomnies;
  • La nausée;
  • Les vomissements;
  • La sécheresse buccale
  • Un goût métallique dans la bouche

Il s’agit là de signes mineurs, puisque de véritables complications peuvent survenir. Parmi celles-ci, on peut citer:

L’hypercalcémie

Comme nous l’avons dit plus haut, consommer de la vitamine D élève le taux de calcium. Quand on en consomme plus que de raison, cela peut déboucher sur une hypercalcémie, comme quoi, l’excès en toute chose est nuisible. Cet état de choses peut entrainer des dépôts de calcium au niveau d’organes tels que le foie, les reins, le cœur et les poumons. L’hypercalcémie entraine de la confusion et des maladies rénales susceptibles d’être irréversibles.

Des cailloux peuvent par exemple se former dans les reins. Pour ce qui est des affections cardiaques, on assiste à des arythmies. Chez la femme enceinte, l’hypercalcémie agit tel un couteau à double tranchant, affectant aussi bien la femme que le fœtus. Une trop forte consommation de calcium a pour effet d’aggraver des maladies telles que l’athérosclérose, la sarcoïdose, l’histoplasmose, et le lymphome.

Les interactions de la vitamine D

La vitamine D est très mal absorbée quand elle interagit avec des produits tels que les stéroïdes, les anti-épileptiques, les médicaments permettant de perdre du poids, et les médicaments contre le cholestérol. Mais ce n’est pas tout. Associée à la digoxine et au diltiazem, la vitamine D peut entrainer des dysfonctionnements cardiaques. Enfin, quand on l’associe aux diurétiques, cette vitamine peut entrainer une hypercalcémie. En somme, il est donc important de savoir doser sa consommation en vitamine D.

Le dosage journalier en matière de vitamine D

Chaque individu en fonction de sa tranche d’âge doit prendre une certaine quantité de vitamine D chaque jour:

  • Pour les enfants de 0-12 mois: 400 IU
  • Pour les personnes âgées de 1-70 ans (incluant les femmes enceintes et les nourrices): 600 IU
  • Pour les personnes âgées de plus de 70 ans: 800IU

En somme, plus on vieillit, plus la consommation en vitamine D doit être élevée. Voilà l’essentiel de ce que nous pouvons dire à propos de cette vitamine. Il est donc important que vous teniez compte de l’intégralité de ces conseils afin de profiter comme il se doit, des avantages de la vitamine D.

Partager cet article
Auteur: Michal Vilímovský (FR)
Formation: Étudiant en médecine, Troisième faculté de médecine, Université Charles, Prague
Sources des images: Shutterstock.com
Date de publication: 17 mai 2014 07:26
Prochaine date de révision: 17 mai 2016 07:26
Ce site utilise les cookies pour fournir les services, personnaliser les annonces, et analyzer le trafic. En utilisant ce site, vous l'acceptez. Plus d'informations