66 remèdes naturels pour soigner la constipation

66 remèdes naturels pour soigner la constipation
20 décembre 2014 06:47

La constipation est désagréable. Pour la soigner ils existent des remèdes naturels et des médicaments prescrits par votre médecin. Notre article vous permet de découvrir 66 remèdes naturels contre la constipation. Ils marchent mais il faut toujours consulter votre médecin avant de les essayer et les utiliser seulement avec son accord.

La constipation est de deux types: la constipation intestinale, qui est le résultat d’une occlusion intestinale et d’un mauvais transit des selles, et la constipation qui bloque ces dernières au niveau du rectum, entraînant une impossibilité à déféquer.

Si vous allez à la selle moins de trois fois par semaine, et que vous n’arrivez à produire que des selles petites et dures, vous avez toutes les chances d’être constipé. Vous pouvez éviter ce travers désagréable en utilisant des remèdes naturels, et en suivant un traitement à base de plantes et d’aliments sains, qui vous aideront à rétablir un bon transit.

Consultez un médecin si vous souffrez de constipation chronique ou si votre état ne s’améliore pas.

Vous trouverez ci-dessous 66 aliments qui vous aideront à prévenir et à lutter contre les constipations passagères.

1. L’eau

On l’oublie souvent, mais l’eau est un élément essentiel à notre corps, puisque ce dernier en est constitué à 65% en moyenne. Boire de l’eau en grandes quantités vous aidera aussi bien à lutter contre la constipation qu’à lutter contre les infections urinaires, les problèmes de rétention d’eau, la formation de calculs rénaux et vous aidera à perdre du poids et lutter contre le vieillissement.

Vous aurez besoin de:

Beaucoup d’eau, privilégiez les eaux minérales riches en magnésium.

Instructions

Buvez entre 1,5 et 3 litres d’eau par jour, et n’attendez pas d’avoir soif pour boire. Buvez régulièrement tout au long de la journée, hiver comme été. Commencez la journée avec un grand verre d’eau tiède ou chaude pour les plus courageux(ses).

2. L’exercice physique

En plus de renforcer vos muscles et donc, de faciliter le transit, pratiquer une activité sportive vous aidera à avoir une meilleure santé générale et vous évitera de souffrir de constipation, en développant vos muscles et en facilitant ainsi l’expulsion de vos selles.

Vous aurez besoin de:

Motivation! La motivation est la seule chose dont vous aurez besoin (une bonne paire de baskets sera aussi nécessaire), pour vous lancer dans une activité physique régulière qui vous plaira.

Instructions

Pratiquez au moins 30 minutes de marche rapide par jour, et faites l’activité qui vous plait : promenade à vélo, jogging, pédalo, marche à pieds, randonnée,…

3. L’huile d’olive

Parmi les innombrables vertus de l’huile d’olive, ses qualités anti-constipation arrivent en bonne position. Ce cadeau de la nature hydratera votre peau, apaisera les coups de soleil, assainira votre système digestif, vous aidera à conserver des cheveux en bonne santé,... En plus de tout cela, ce remède viendra à bout des constipations aussi bien légères que chroniques.

Vous aurez besoin de:

Pour les constipations légères: Une cuillérée d’huile d’olive

Pour les constipations chroniques: 250 ml d’huile d’olive, ½ L d’eau

Instructions

Pour prévenir les constipations ou en cas de constipation légère, veillez à consommer une cuillère à soupe d’huile d’olive tout les matins, à jeun. Dans le cas d’une constipation chronique, versez 250 ml d’huile d’olive dans un-demi litre d’eau, secouez bien afin de mélanger le plus possible et buvez le tout pendant la journée.

4. Le citron

Le citron a beaucoup d’effets bénéfiques sur la santé, dont ses effets antiseptiques, antinauséeux, antibactérien. Consommer du citron en tranches ou en jus vous aidera à maintenir un appareil digestif sain mais vous aidera aussi à lutter contre les infections de la gorge et les infections urinaires. Il vous aidera à lutter contre des constipations légères ou chroniques dans le cas d’une consommation régulière. Consommez-le toutefois avec modération puisque son action à tendance à agresser l’email et les gencives. Si vous souhaitez débuter un traitement à base de citron, il est fortement conseillé de boire son jus (dilué bien entendu) à la paille afin d’éviter ses effets néfastes sur les dents et les gencives.

Vous aurez besoin de:

½ citron

200 ml d’eau tiède

Instructions

Pressez le demi-citron et récoltez-en le jus. Mélangez aux 200 ml d’eau tiède. Secouez le tout et buvez. Consommez ce mélange le matin environ 30 minutes avant de petit-déjeuner. Vous pouvez aussi ajouter du jus de citron à vos sauces et plats quotidiens, avec modération pour éviter d’abîmer votre dentition.

5. Le café

Le café, bien qu’ayant des actions très controversées sur l’organisme, est un excellent diurétique, qui vous aidera à augmenter les mictions et les selles. Une consommation modérée (une à deux tasses par jour) vous aidera à améliorer votre mémoire, diminuera les risques de cancer de la bouche et du pharynx, régulera la glycémie ainsi que le transit. N’en consommez cependant pas plus de deux tasses par jour, car la caféine consommée en grandes quantités augmente les risques de cancer du côlon et du rectum, ainsi que les risques d’anévrisme cérébral, d’hypertension,…

Vous aurez besoin de:

1 c. à soupe de café

1 bol d’eau

Instructions

Faites bouillir de l’eau et ajoutez-y le café. Laissez infuser une dizaine de minutes. Consommez le tout chaud. Vous pouvez aussi bien entendu utiliser une machine à café. Evitez de trop sucrer votre boisson.

Remèdes naturels contre la constipation

6. Les graines de lin

Le lin vous aidera à abaisser votre taux de cholestérol, soulagera les douleurs causées par les menstrues et la ménopause, et vous aidera à lutter contre les constipations occasionnelles ou chroniques. En effet, ces graines stimulent le transit intestinal, et hydratent aussi les selles, facilitant de ce fait leur évacuation. Consultez un médecin ou un phytothérapeute avant de débuter un traitement à base de graines de lin.

Vous aurez besoin de:

Une cuillère à café de graines de lin moulues

100 à 200 ml d’eau

Instructions

Versez les graines moulues dans l’eau, mélangez le tout et buvez. En cas de constipation grave ou chronique vous pouvez consommer cette boisson jusqu’à trois fois par jour.

7. L’aloé vera

Cette plante est utilisée depuis toujours pour ses propriétés émollientes mais aussi laxatives. En plus de faire une excellente crème hydratante pour la peau, c’est aussi un remède efficace en cas de constipation passagère. Elle ne sera cependant pas assez efficace dans le cas de constipation chronique. Consultez un médecin ou un phytothérapeute avant de débuter un traitement à base d’aloé vera.

Vous aurez besoin de:

5g d’aloé vera (en feuille ou poudre)

200 ml d’eau

Instructions

Faites infuser les feuilles ou la poudre d’aloé vera dans de l’eau bouillante. Consommez cette tisane peu avant de vous endormir afin de profiter au mieux de ses effets laxatifs.

8. Les pruneaux

Le pruneau est un aliment exceptionnel. Très riche en fibres, il vous aidera à perdre du poids, luttera contre le vieillissement de votre corps, vous aidera à combattre le mauvais cholestérol, préservera la santé de vos os, facilitera votre digestion et vous donnera de l’énergie. Mais, sa première qualité est son action anti-constipation. Ces fruits vous aideront à lutter contre les constipations chroniques et passagères.

Vous aurez besoin de:

Pruneaux

Instructions

Ajoutez-les à vos salades, repas ou collations. N’hésitez pas à en manger plusieurs par jour, sans toutefois exagérer car vous risqueriez d’avoir des effets indésirables. Vous pouvez aussi laisser macérer trois pruneaux dans un grand verre d’eau toute la nuit. Mangez-les au réveil et buvez le jus à jeun, afin de profiter au mieux de leurs bienfaits.

9. Le pissenlit

Le pissenlit est un très bon diurétique, et très efficace pour stimuler et apaiser le foie, pour les traitements dermatologiques, pour lutter contre les calculs biliaires et rénaux, mais aussi pour la lutte contre la constipation. Consultez un médecin ou un phytothérapeute avant de débuter un traitement à base de pissenlits.

Vous aurez besoin de:

6g de feuilles de pissenlit

150 ml d’eau

Instructions

Faites bouillir de l’eau, puis faites infuser les six grammes de feuilles de pissenlit dans l’eau bouillante durant une dizaine de minutes. Buvez le tout, et faites ce mélange jusqu’à trois fois par jour si vous souffrez de constipation.

10. Les yaourts

Le lait fermenté contenu dans les yaourts aura une excellente action sur le transit, et aidera à rééquilibrer la flore intestinale. Cet apport quotidien en produits laitiers vous offrira du calcium et des protéines bénéfiques. A consommer quotidiennement afin d’éviter les constipations sur le long terme.

Vous aurez besoin de:

Un yaourt

Instructions

Mangez un yaourt en dessert à chacun de vos repas, pour aider votre transit intestinal.

11. Les haricots

Les haricots ont une haute teneur en fer, ils vous aideront à lutter contre l’anémie, contre les effets indésirables de la ménopause, régulent le taux de cholestérol ainsi que le taux de sucre dans le sang. Ils ont aussi des vertus antioxydantes, ils aideraient à ralentir la prolifération des cellules cancéreuses, et participeraient aussi à la bonne santé des articulations. De plus, les haricots améliorent le transit intestinal, favorisant les mouvements des tissus musculaires des intestins, facilitant ainsi l’évacuation des selles. Ils vous aideront à prévenir et éviter la constipation.

Vous aurez besoin de:

Haricots verts, blancs, rouges ou noirs

Instructions

Ajoutez les haricots à vos repas quotidiens, mangez-en une à deux fois par jour. Veillez à varier votre alimentation pour avoir un corps en bonne santé.

12. Les abricots

L’abricot vous apportera de l’énergie, de la vitamine A, du fer, du cuivre, et bien d’autres choses encore. Son action antioxydante vous aidera à lutter contre le vieillissement des organes et de la peau, et sa haute teneur en fibres aidera à lutter contre la constipation, le risque de cancer du côlon, la régulation du diabète et la prévention des maladies cardiovasculaires. Attention, une consommation excessive d’abricots peut entraîner des allergies.

Vous aurez besoin de:

Des abricots frais ou secs

Instructions

Consommez les abricots frais ou secs en dessert ou en goûter. Vous pouvez aussi laisser les abricots secs macérer toute une nuit dans un grand verre d’eau, et boire le jus ainsi obtenu le matin au réveil.

13. Les céréales complètes

Les céréales complètes sont une excellente source de fibres, qui vous aideront à avoir un cœur en pleine forme et des intestins en bonne santé. Ils vous aideront aussi à lutter contre le diabète en régulant le taux de sucre dans le sang, ainsi que contre le surpoids et l’obésité en provoquant assez rapidement une sensation de satiété. En consommer fréquemment vous aidera à prévenir l’apparition de cancers gastriques et intestinaux. N’hésitez pas à en manger entre une et trois portions par jour, pour en retirer beaucoup de bienfaits.

Vous aurez besoin de:

Choisissez l’une de ces céréales, à votre convenance : boulghour, épeautre, blé de khorasan, millet, quinoa ou sarrasin.

Instructions

Faites tremper vos céréales une nuit avant de les faire cuire dans deux fois leur volume d’eau. Faites-en un taboulé, une salade, ou une collation. La consommation de pain aux céréales complètes vous aidera aussi à avoir votre dose quotidienne.

14. Le brocoli

Les vertus exceptionnelles de ce légume sont connues depuis longtemps. Il permettrait de lutter contre l’arthrose, de diminuer les risques de développer certains cancers, de protéger des maladies cardiovasculaires, de lutter contre le vieillissement des cellules, d’aider à la bonne coagulation du sang, et d’être très utile dans la formation des os. Sa forte teneur en vitamines C et K seraient aussi la raison des bénéfices du brocoli sur la santé du système nerveux, dans la cicatrisation des plaies mais aussi dans le développement du fœtus. Il n’est donc pas étonnant, au vu de toutes ces qualités, que le brocoli soit aussi un excellent laxatif qui vous aidera à vous débarrasser des constipations les plus tenaces et à prévenir leur apparition si consommé régulièrement.

Vous aurez besoin de:

Brocoli!

Instructions

Faites le cuire pas plus de cinq minutes pour conserver son goût et ses bénéfices pour votre santé. Ajoutez-le à vos salades, poêlées ou purées. Vous pouvez aussi le mixer et en faire une crème pour assaisonner vos repas.

15. Les poires

La poire étant un fruit riche en fibres et ayant une forte teneur en eau, c’est un aliment efficace contre la constipation passagère. Elle vous aidera aussi à lutter contre les œdèmes, les inflammations, et aidera à la réduction des graisses. Une consommation régulière permettra de lutter contre les affections de la peau, comme l’eczéma, l’herpès, l’urticaire et l’acné. Il est recommandé d’en manger dans le cas d’une anémie, de surmenage ou encore de diabète. Ce fruit aide à prévenir et éviter les constipations en favorisant les mouvements intestinaux, et donc, en facilitant le transit et l’évacuation des selles.

Vous aurez besoin de:

Quatre à cinq poires

Instructions

Coupez la poire en morceaux et ajoutez-la à vos salades de fruits. Vous pouvez aussi la consommer telle quelle en collation. Evitez de la faire cuire et mangez-la crue. Consommez quatre à cinq poires par jour pendant une à deux semaines pour en ressentir les effets. N’oubliez pas de bien laver la peau des fruits que vous consommez afin d’éviter de manger d’éventuels pesticides ou produits chimiques dangereux.

16. Les pommes

Ce fruit est surprenant puisqu’il est excellent aussi bien dans la prévention de la constipation que dans celui de la diarrhée ! En effet, en plus de rafraîchir l’haleine, réduire l’appétit, contribuer à la maîtrise du poids et à apporter de l’énergie si consommée régulièrement, la pomme aide aussi au rétablissement de l’équilibre intestinal. Elle est riche en fibres, en cellulose, et sa haute teneur en eau en fait un bon diurétique qui augmentera les mictions et les selles. Une consommation régulière vous aidera donc à prévenir la constipation, favorisera le bon fonctionnement de vos cellules, luttera contre le vieillissement prématuré de ces dernières, et stimulera vos défenses immunitaires.

Vous aurez besoin de:

Quatre à cinq pommes

Instructions

Consommez quatre à cinq pommes par jour dans le cas d’un traitement pour lutter contre une constipation passagère. Cependant, si vous souhaitez prévenir l’apparition ou la réapparition d’une éventuelle constipation, consommez une pomme par jour, tous les matins à jeun. Evitez de la peler pour bénéficier des effets anti-constipation de la peau. Il est recommandé de la consommer crue mais vous pouvez aussi la faire cuire et l’incorporer à vos tartes ou plats.

17. Les figues

Cette corne d’abondance vous apportera des vitamines, des fibres, des minéraux, vous aidera à conserver un squelette et des dents en bonne santé, et aidera à la bonne croissance des enfants et adolescents. La forte teneur en fibres de la figue aidera à améliorer votre transit intestinal, en renforçant les tissus musculaires de vos intestins, favorisant le transit et donc l’évacuation des selles. Une consommation régulière vous évitera les désagréments des constipations passagères et régulières. Ce fruit est aussi recommandé aux personnes obèses et en surpoids, puisqu’il les aidera à atteindre un poids sain en favorisant la sensation de satiété.

Vous aurez besoin de:

Figues fraîches ou sèches. Les figues sèches sont très caloriques.

Instructions

Ajoutez-les à vos salades de fruit, vos desserts ou consommez-les en tant que telles régulièrement pour profiter au mieux de leurs effets.

18. Les raisins secs

Les raisins secs seraient, d’après de récentes études, excellents pour prévenir l’apparition de l’ostéoporose. En effet, ils favoriseraient la santé des os, permettraient d’améliorer les performances sportives et apporteraient plus d’énergie que n’importe quelle boisson énergétique. De plus, leur forte teneur en fibres en fait de très bons laxatifs naturels. Consommez-en régulièrement pour éviter ou lutter contre la constipation, occasionnelle ou chronique.

Vous aurez besoin de:

Une poignée de raisin sec

Un yaourt nature

Quelques noix de pécan

Instructions

Ajoutez vos noix de pécan et raisins secs à votre yaourt et mélangez le tout. Dégustez pour profiter à la fois des effets des noix, du yaourt et des raisins, vous bénéficierez à la fois d’un goûter savoureux et d’un remède anti-constipation efficace. Vous pouvez aussi, bien entendu, consommer une poignée de raisins secs tels quels, sans y ajouter quoi que ce soit.

19. Les graines de psyllium

Les graines de psyllium auraient des vertus extraordinaires puisqu’elles aideraient à lutter contre le diabète de type 2, à éviter ou prévenir les hémorroïdes, à maintenir un taux de cholestérol stable, mais aussi et surtout à lutter contre la constipation et la diarrhée. En effet, le psyllium serait l’un des meilleurs régulateurs de la flore intestinale, en nettoyant les intestins, en permettant une meilleure régularité du transit et en stimulant les mouvements de l’intestin. Elle est recommandée dans le cas de constipations chroniques. Attention, il est important de boire beaucoup d’eau lorsque l’on consomme des graines de psyllium pour éviter l’obstruction du tube digestif ou des intestins. Les personnes souffrant de diabètes doivent consulter un médecin avant de commencer un traitement à base de psyllium. Comme toute plante, elle est à consommer avec modération.

Vous aurez besoin de:

2 à 8g de graines de psyllium

Instructions

A consommer trois fois par jour avec un grand verre d’eau (30 ml par graine) pendant trois à quatre jours. Si vous avez des graines non transformées, faites-les tremper quelques heures dans l’eau tiède avant de les consommer. Si vous choisissez de vous en procurer sous forme de poudre, mélangez simplement la poudre à de l’eau ou du jus, puis buvez le tout.

20. La bourdaine

L’écorce séchée de bourdaine a des effets laxatifs reconnus. Elle permet de stimuler les intestins afin de faciliter le transit des selles. Elle hydrate aussi ces dernières, favorisant ainsi leur expulsion. Utilisez-la dans le cas d’une constipation occasionnelle et n’en consommez pas pendant plus de dix jours de suite. Consultez un médecin ou un phytothérapeute avant de débuter un traitement à base de bourdaine.

Vous aurez besoin de:

5g de bourdaine

200 ml d’eau

Instructions

Ajoutez les 5g de bourdaine aux 200 ml d’eau bouillante. Laissez infuser et laissez ensuite refroidir deux heures avant de consommer. Il est conseillé de boire une tasse de cette tisane avant chaque repas.

21. Le séné

Cette plante est utilisée depuis la nuit des temps en Inde pour ses propriétés laxatives. Elle agit en hydratant les selles, facilitant ainsi leur expulsion en augmentant leur volume et en déclenchant la défécation. Utilisez-la dans le cas d’une constipation occasionnelle et n’en consommez pas pendant plus de dix jours de suite. Consultez un médecin ou un phytothérapeute avant de débuter un traitement à base de séné.

Vous aurez besoin de:

2g de fruits de séné

200 ml d’eau

Instructions

Ajoutez les 2g de fruits de séné aux 200 ml d’eau bouillante. Laissez infuser et consommez sous forme de tisane. Si vous n’aimez pas avoir des feuilles dans votre boisson, vous pouvez la filtrer.

22. Le cascara

L’écorce de cascara est utilisée en phytothérapie dans le traitement du diabète, la désinfection des plaies, et le soulagement des irritations de la peau. Cependant, ayant un pouvoir laxatif très puissant, ne l’utilisez qu’occasionnellement, dans le traitement d’une constipation passagère. Comme toute plante, elle est à consommer avec précautions et avec l’avis préalable d’un spécialiste de santé. Veillez à ne pas en consommer en cas de troubles intestinaux ou de changement de coloration de l’urine. Ne pas utiliser chez la femme enceinte ou allaitante.

Vous aurez besoin de:

10 mg d’écorce séchée de cascara

Instructions

Mélangez les 10 mg d’écorce séchée à un grand verre d’eau, laissez tremper une dizaine de minutes. Buvez le tout le matin à jeun. Attention, ne dépassez pas 30 mg d’écorce de cascara par jour.

23. La réglisse

La consommation de réglisse a des effets anti-inflammatoires, est indiquée en cas de toux, de rhume, aide à lutter contre les ulcères gastriques, apaise les douleurs liées aux menstrues et est aussi un laxatif doux. Vous pouvez donc en consommer quotidiennement pour prévenir la constipation et aider à abaisser votre taux de cholestérol ainsi que le risque d’apparitions de problèmes cardiovasculaires. Il est tout de même recommandé de ne pas consommer plus de huit grammes de réglisse par jour.

Vous aurez besoin de:

500 ml d’eau

8g de bois de réglisse ou 4g de réglisse en poudre

Instructions

Faites infuser la réglisse dans de l’eau bouillante, et consommez le tout sous forme de tisane. Vous pouvez aussi laisser macérer à froid et boire le mélange froid. Ne buvez pas plus d’un demi litre de ce mélange par jour.

24. Le jus d’orange

L’orange, aussi qualifiée de reine des agrumes, vous fournira beaucoup de vitamines C, en faisant un allié de choix pour votre santé. Elle aidera aussi à lutter contre les infections microbiennes et les rhumes, tout en diminuant la pression artérielle et veillant à l’élasticité des artères. Ses qualités laxatives sont aussi connues, surtout sous forme de jus. En effet, la forme liquide du jus vous apportera à la fois les bénéfices de l’orange mais aussi celles de l’eau, en faisant un excellent remède contre la constipation. Il aidera à augmenter le volume des selles et donc à les évacuer plus rapidement et plus facilement.

Vous aurez besoin de:

2 Oranges

Instructions

Pressez vos oranges et buvez-en le jus le matin à jeun. Vous pouvez filtrer le jus obtenu si vous n’aimez pas la pulpe. Si vous préférez acheter votre jus en commerce, préférez les jus frais et sans sucres ajoutés.

25. Le boldo

Le boldo est connu pour ses propriétés d’aide à la digestion et de stimulation des tissus musculaires intestinaux. Cette plante aurait aussi des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes. Il agit en stimulant la production de bile par le foie et sa sécrétion dans l’intestin, ce qui aide beaucoup dans le cas d’une digestion difficile ou d’une maladie du foie. Ne pas utiliser en cas de calculs sanguins, et n’entreprenez pas un traitement contre des maladies du foie sans l’avis de votre médecin. Comme toute plante, elle est a utiliser avec précautions, n’en consommez pas durant plus d’une dizaine de jours d’affilée. Ne surtout pas utiliser chez la femme enceinte ou allaitante.

Vous aurez besoin de:

1 à 2 g de feuilles de boldo séchées

150 ml d’eau

Instructions

Faites bouillir l’eau puis ajoutez-y les feuilles de boldo. Faites infuser une dizaine de minutes. Buvez une tasse de cette tisane le matin à jeun ou le soir avant d’aller vous coucher. Ne dépassez pas la limite de trois tasses par jour.

26. Les artichauts

Ce légume est connu pour ses effets diurétiques, son action protectrice sur le système digestif, et ses bienfaits dans le contrôle des taux de cholestérol. Il aide à la perte de poids et à l’assainissement des intestins, grâce à ses vertus provoquant rapidement une sensation de satiété, et luttant contre la digestion difficile, les ballonnements et les flatulences. Ne pas consommer si vous souffrez de calculs biliaires ou de maladie hépatiques. L’artichaut étant considéré comme une plante, consommez-en avec modération et n’entamez pas un traitement phytothérapeutique avant d’en avoir parlé à votre médecin. Vous pouvez aussi demander conseil à votre pharmacien. Certains effets indésirables peuvent se faire ressentir, comme des nausées, des spasmes abdominaux ou des aigreurs d’estomac.

Vous aurez besoin de:

100 g d’artichaut

50 ml d’eau

Instructions

Coupez les 100 g d’artichaut en petits morceaux, puis mixez-les. Ajoutez l’eau dans le blender et mixez encore jusqu’à l’obtention d’une texture de purée. Commencez cette purée d’artichaut en entrée ou en tant que plat de résistance (vous pouvez doubler ou tripler le dosage si vous souhaitez en faire votre plat principal). Vous pouvez aussi le manger tel quel mais il est préférable de le consommer sous forme de purée pour bénéficier des effets diurétiques de l’eau apportée par une purée.

27. Les aubergines

Très riches en antioxydants, les aubergines vous aideront à lutter contre le vieillissement prématuré de la peau et des cellules. C’est aussi un excellent aliment pour les personnes souffrant d’anémie, d’infections urinaires ou de constipation. L’aubergine lutte contre le mauvais cholestérol, et vous permettra de conserver un système sanguin de qualité. Sa consommation est recommandée en cas d’hypertension. Préférez les légumes frais et de qualité, et évitez les légumes suspectés de contenir beaucoup de pesticides.

Vous aurez besoin de:

1 ou 2 aubergines

Instructions

L’aubergine offre beaucoup de possibilités. Vous pouvez la consommer farcie, en ratatouille, en curry, en moussaka, en purée ou même en caviar d’aubergine. Pour une aubergine farcie : Coupez l’aubergine en deux dans le sens de la longueur, enlever la pulpe et faites frire légèrement. Après refroidissement, farcissez-la de viande, oignons, poivrons et de la pulpe que vous aviez précédemment enlevée. Vous pouvez aussi farcir avec du riz, des tomates, du persil,….

Pour le reste, toutes sortes de recettes existent. N’hésitez pas à faire parler votre imagination pour créer des plats aux nouvelles saveurs, alliant plusieurs aliments contre la constipation.

28. Les courgettes

Ces légumes sont connus pour leurs vertus antioxydantes, limitant ainsi les risques de développer des cancers et ralentissant le vieillissement des cellules. Vous ne pourrez cependant bénéficier de ces effets que dans le cas d’une consommation régulière. Ce légume riche en fibres permettra aussi de lutter contre les constipations, en agissant comme un laxatif léger. Consommez-en pour prévenir ou éviter les constipations passagères.

Vous aurez besoin de:

½ courgette

150 ml d’eau

Instructions

Coupez la courgette non pelée en petits morceaux. Mixez ensuite le tout et ajoutez-y les 150 ml d’eau. Consommez ce breuvage rapidement, une fois par jour pendant quelques semaines. Vous ne devriez pas tarder à en ressentir les effets sur votre corps et vos problèmes intestinaux devraient s’estomper.

29. Les poireaux

On dit que les poireaux auraient des vertus bénéfiques sur l’humeur, qu’ils participeraient à la bonne santé des os et du système nerveux, qu’ils aideraient à lutter contre les excès de graisse et qu’ils favoriseraient aussi un bon équilibre digestif. En plus de ralentir le vieillissement de vos cellules, le poireau aiderait à combattre ou éviter la constipation, ainsi que la diarrhée, grâce à son action équilibrante sur l’appareil digestif. Consommez-les crus pour profiter de leurs vertus.

Vous aurez besoin de:

½ poireau

100 ml d’eau

Instructions

Coupez le demi-poireau en petits morceaux et mixez-le. Ajoutez alors l’eau et buvez le tout sans tarder. Vous pouvez consommer cela le matin à jeun ou le soir avant d’aller vous coucher. Mangez du poireau quotidiennement dans vos repas pour bénéficier de ses effets à long terme.

30. Les potirons

Le potiron est un excellent allié pour lutter contre le « mauvais » cholestérol, pour conserver une peau douce et éclatante, et pour stimuler vos intestins. Une consommation régulière permet aussi de prévenir l’apparition de certains cancers, comme le cancer du poumon, de l’œsophage, des intestins,…Sa forte teneur en eau (95%), ainsi que sa bonne quantité de fibres vous aideront à vous débarrasser ou à éviter les constipations occasionnelles si consommé régulièrement.

Vous aurez besoin de:

100 g de potiron

1 yaourt nature

Instructions

Coupez le potiron en petits morceaux et mixez le tout. Ajoutez ensuite le yaourt non sucré et mixez de nouveau. Consommez ensuite ce velouté en salant à votre convenance. Vous pouvez aussi ajouter du persil pour profiter des vertus de cette plante pour la santé. Vous pouvez bien entendu consommez le potiron sous forme de gratin, de soupe, ou l’ajouter à vos repas pour en faire votre allié santé.

31. Les lentilles vertes

Les lentilles ont d’innombrables bienfaits, comme un contrôle du diabète, une prévention et une diminution des risques de développer une maladie cardiovasculaire, et une diminution du risque de cancer colorectal. Leurs vertus antioxydantes vont aideront aussi à lutter contre le vieillissement prématuré de vos cellules. De plus, leur haute teneur en fibres vous aidera à protéger vos intestins, et à éviter les troubles tels que la diarrhée ou la constipation. Seule une consommation régulière (plusieurs fois par semaine) vous aidera à lutter contre les constipations chroniques ou passagères.

Vous aurez besoin de:

100 g de lentilles vertes

½ oignon

50 ml d’eau

2 cuillères à soupe de purée de tomate

Instructions

Faites tremper les lentilles quelques heures dans de l’eau. Faites ensuite bouillir de l’eau auquel vous aurez ajouté les oignons que vous aurez fait revenir. Ajoutez les lentilles et laissez-les une quinzaine de minutes. Ajoutez ensuite la purée de tomate, couvrez et laissez à feux doux une vingtaine de minutes. Salez à votre convenance. Retirer du feu et consommez chaud. Vous pouvez bien entendu ajouter des lentilles à vos repas. Essayez d’en consommer au moins trois fois par semaine.

32. Les pois cassés

Ces légumineuses très riches en fibres vous aideront non seulement à lutter contre les problèmes intestinaux mais vous aideront aussi à éviter l’apparition de maladies cardiovasculaires ou le développement d’un cancer colorectal. Cependant, seule une consommation régulière vous aidera à lutter contre la constipation, et à prévenir les problèmes intestinaux chroniques et occasionnels. Vous pouvez bien entendu varier votre alimentation en choisissant de consommer des pois cassés, des lentilles, des fèves et des pois chiches une fois par semaine chacun.

Vous aurez besoin de:

100 g de pois cassés

100 ml d’eau

½ oignon

50 ml d’eau

2 cuillères à soupe de purée de tomate

Instructions

Faites tremper les pois cassés quelques heures dans de l’eau. Faites ensuite bouillir de l’eau auquel vous aurez ajouté les oignons que vous aurez fait revenir. Ajoutez les pois cassés et laissez-les une quinzaine de minutes. Ajoutez ensuite la purée de tomate, couvrez et laissez à feux doux une vingtaine de minutes. Salez à votre convenance. Retirer du feu et consommez chaud. Vous pouvez bien entendu ajouter des lentilles à vos repas. Essayez d’en consommer au moins trois fois par semaine.

33. Les pois chiches

Les pois chiches sont également des légumineuses extrêmement riches en fibres, qui vous aideront à contrôler votre diabète, à diminuer les risques de développer des maladies cardiovasculaires, à prévenir l’apparition d’un cancer colorectal, et à assainir et renforcer votre système digestif. Ainsi, les pois chiches favoriseront l’élimination des selles en favorisant le développement et les mouvements des tissus musculaires intestinaux. Bien entendu, seule une consommation régulière vous aidera à combattre la constipation. Faites donc entrer les pois chiches dans vos habitude alimentaires pour bénéficier de leurs effets contre les cancer, les maladies cardiovasculaires, et les affections intestinales.

Vous aurez besoin de:

20 à 30 g de pois chiches

Instructions

Ajoutez les pois chiches à vos repas, plusieurs fois par semaine. Faites-les bouillir dans de l’eau pour mieux les savourer.

34. Les fèves

Les fèves, si consommées régulièrement, vous aideront à prévenir l’apparition de maladies cardiovasculaires et de cancer colorectal. Ainsi, elles agiront en assainissant et veillant à la bonne santé de vos intestins, améliorant ainsi votre transit et évitant les constipations régulières ou passagères. Leur haute teneur en phosphore et calcium participera aussi à la santé de vos os et vos dents, et elles auront aussi une action antioxydante. N’oubliez pas qu’elles n’auront un réel effet sur votre transit que dans le cas d’une consommation régulière.

Vous aurez besoin de:

Fèves sèches ou fraiches

Instructions

Si sèches, laissez-les tremper plusieurs heures avant de les cuire. Faites les cuire 5 minutes maximum, puis égouttez-les et pelez-les. Ajoutez-les à vos salades, repas et collations. Vous pouvez aussi les mixer et en faire une crème pour assaisonner vos repas.

35. L’ananas

Ce fruit savoureux contient beaucoup d’eau, ce qui lui confère ses vertus diurétiques. C’est aussi un excellent anti-inflammatoire, qui soignera les œdèmes, les hémorroïdes, les maux de gorge, de bouche, et à éviter et prévenir les rhumes. Il est aussi recommandé aux personnes souffrant d’anémie ou de problèmes de la thyroïde. Sa haute teneur en eau fait de ce fruit un bon remède contre la constipation, si vous en consommez beaucoup pendant plusieurs jours. Attention, n’en consommez pas trop, car une consommation excessive peut avoir des effets néfastes sur la santé.

Vous aurez besoin de:

1 ananas

Instructions

Coupez l’ananas en morceau et ajoutez-le à vos salades de fruits. Vous pouvez le consommer en dessert ou en smoothie. Essayez de manger un ananas complet en une semaine pour lutter contre une constipation occasionnelle ou chronique. N’ajoutez pas de sucre pour profiter au mieux de ses effets.

36. Les cerises

La cerise est un fruit gorgé d’eau, qui vous aidera à conserver un corps en bonne santé. En effet, elles assainiront vos intestins, aideront dans la lutte contre le vieillissement des cellules et dans la régulation du poids. Les cerises ont aussi une action énergique sur le corps, et vous aideront à lutter contre la prise de poids et les maux de tête. Elles auront surtout un grand impact sur vos intestins, en éliminant les mauvaises bactéries et en facilitant le transit des selles. Vous pourrez ainsi prévenir voire éliminer une constipation légère ou chronique.

Vous aurez besoin de:

2 à 5 kg de cerises

Instructions

Consommez toutes ces cerises en trois à quatre jours pour lutter efficacement contre la constipation. Vous pouvez en faire des smoothies, ou les ajouter à tous vos desserts. Mangez-les le matin à jeun pour un plus grand impact.

37. Le miel

Le miel est un aliment absolument extraordinaire ! C’est le seul aliment qui ne pourrit jamais et que vous pouvez donc conserver sans limite. Il vous aidera à lutter contre les allergies passagères, renforcera votre système immunitaire, a une action antiseptique et antibiotique, aide à lutter contre l’insomnie, et fortifie les muscles. Il a aussi une action antioxydante en luttant contre le vieillissement des cellules. En plus de tout cela, le miel apaisera vos douleurs gastriques ou abdominales et renforcera les tissus musculaires intestinaux, facilitant ainsi le transit des selles et l’évacuation de ces dernières. Attention, les personnes diabétiques doivent éviter d’en consommer.

Vous aurez besoin de:

1 cuillère à soupe de miel

100 ml de lait

1 cuillère à soupe de chocolat en poudre

Instructions

Faites chauffer le lait puis ajoutez-y le miel et le chocolat en poudre. Buvez ce breuvage le matin à jeun ou le soir avant d’aller vous coucher. Les vertus anti-constipation du miel alliées à celles du lait ne devraient rapidement plus faire de votre constipation qu’un mauvais souvenir. Consommez cette boisson durant plusieurs jours pour ressentir ses effets.

38. Les carottes

Connue de tous et de toutes pour leurs bénéfices sur la peau, la carotte améliore le teint, assainit la peau et diminue les risques de développer un cancer de la peau. Elle a aussi des vertus dans la protection des cheveux et des yeux, et elle lutte contre le vieillissement prématuré des cellules grâce à sa haute teneur en antioxydants. En plus de tous ces bienfaits, la carotte vous aidera à lutter contre les ballonnements, les flatulences, les constipations et les diarrhées. Son action sur les intestins permet un transit plus rapide et plus efficace des selles, évitant ainsi la stagnation de ces dernières et les désagréments d’une constipation. Seule une consommation régulière vous permettra d’éviter les constipations, chroniques et passagères.

Vous aurez besoin de:

1 carotte

Instructions

Mangez la pelée en goûter, ajoutez-la râpée à vos salades, consommez-la dans vos repas. La carotte offre une infinie possibilité de recettes, et vous n’avez donc pas d’excuses pour ne pas en manger plusieurs fois par semaine!

remèdes contre la constipation - 2

39. Le pollen

Le pollen est un parfait tonique pour les personnes épuisées, et sa consommation est recommandée pour éviter la faiblesse de l’hiver. Il aidera aussi à lutter contre l’anémie, aide au contrôle du poids, et permet de guérir des allergies si consommé régulièrement en petites doses. Le pollen a aussi une action équilibrante sur les intestins, luttant aussi bien contre la diarrhée que la constipation. Il combattra et éliminera les mauvaises bactéries, assainissant ainsi les intestins, et aidant au bon transit et la bonne évacuation des selles.

Vous aurez besoin de:

1 c. à soupe de pollen

100 ml d’eau

Instructions

Ajoutez le pollen au 100 mg d’eau et buvez le tout le matin à jeun ou le soir au coucher. Il existe aussi des gélules de pollen mais il est préférable de le consommer naturel.

40. Le vinaigre de cidre

Le vinaigre de cidre a de grandes capacités antioxydantes et vous aidera à lutter contre le vieillissement prématuré de vos cellules. Il serait aussi capable d’accélérer la guérison et de désinfecter les plaies. Le vinaigre est aussi connu pour soulager les crampes musculaires et pour apaiser le système nerveux. Ses qualités vous aideront à assainir vos intestins et à éliminer les mauvaises bactéries, ce qui renforcera les tissus musculaires intestinaux, et facilitera le transit des selles. Attention à ne pas consommer excessivement du vinaigre, cela pouvant provoquer des brûlures et des aigreurs d’estomac.

Vous aurez besoin de:

1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre

100 ml d’eau

1 cuillère à soupe de miel

Instructions

Ajoutez le miel et le vinaigre de cidre à un grand verre d’eau, mélangez le tout et buvez-le le matin à jeun ou le soir avant d’aller vous coucher.

41. Le petit lait

Le petit lait vous aidera à maintenir un poids stable, et à conserver un appareil digestif sain. Il vous aidera aussi à lutter contre l’acné, les maladies rénales, la fatigue et l’eczéma. Il aura une action assainissante et apaisante sur les intestins, en éliminant les mauvaises bactéries et en favorisant la bonne santé de la flore intestinale. Il vous aidera à lutter contre la constipation passagère ou régulière. Attention, ne consommez surtout pas de petit lait si vous êtes allergique ou intolérant au lactose.

Vous aurez besoin de:

Gélules de petit lait

Instructions

Ces gélules se trouvent facilement dans le commerce. Mélangez-les à une grande quantité d’eau (250 ml par gélule) et buvez le tout le matin à jeun ou le soir au coucher. Consommez le petit lait sous forme de cure de deux à quatre semaines. Ne commencez pas de traitement avant d’avoir consulté un professionnel de santé.

42. La rhubarbe

Cette plante vous aidera à accélérer votre transit intestinal tout en assainissant votre estomac. Elle veillera aussi au bon fonctionnement global de votre système digestif. Vous pouvez en consommer en cas de constipation occasionnelle, mais étant un laxatif doux, elle ne vous sera pas d’une grande aide si vous souffrez de constipation chronique. Consultez un médecin ou un phytothérapeute avant de débuter un traitement à base de rhubarbe.

Vous aurez besoin de:

1,5g de racines séchées concassées de rhubarbe (en pharmacie ou parapharmacie)

200 ml d’eau

Instructions

Versez les racines dans de l’eau bouillante et laissez infuser. Buvez le tout le soir, avant d’aller vous coucher.

43. L’ispaghul

Utilisée depuis toujours au Moyen-Orient pour ses vertus laxatives, cette plante vous aidera à lutter contre les constipations chroniques. Elle aide en effet à évacuer les selles en dynamisant les intestins. Elle vous aidera aussi à assainir votre système digestif et à « détoxifier » vos intestins. Consultez un médecin ou un phytothérapeute avant de débuter un traitement à base d’ispaghul.

Vous aurez besoin de:

3 à 10 cuillères à soupe de graines d’ispaghul

Instructions

Consommer ces graines en les mélangeant à un grand volume d’eau. Il est vivement conseillé de boire beaucoup d’eau lorsque vous suivez un traitement à base d’ispaghul.

44. Le fenegrec

Très efficace en cas de constipation chronique, le fenegrec favorisera les mouvements des tissus musculaires intestinaux, facilitant ainsi l’évacuation des selles. Cette plante aidera aussi à maintenir un système digestif en bonne santé et à bien le nettoyer. Consultez un médecin ou un phytothérapeute avant de débuter un traitement à base de fenegrec.

Vous aurez besoin de:

5g de fenegrec (feuilles, poudre ou graines)

200 ml d’eau

Instructions

Consommer le fenegrec en les mélangeant à un grand volume d’eau. Il est vivement conseillé de boire beaucoup d’eau lorsque vous suivez un traitement à base de fenegrec.

45. L’estragon

Préconisé dans le cas d’une constipation occasionnelle, l’estragon est une plante qui vous aidera à combattre les désagréments d’une impossibilité à aller à la selle. Cette plante est utilisée dans certains pays comme traitement contre le diabète et les allergies. C’est aussi une excellente source d’antioxydants. Consultez un médecin ou un phytothérapeute avant de débuter un traitement à base d’estragon.

Vous aurez besoin de:

30g d’estragon (en feuilles)

1L d’eau

Instructions

Faire bouillir un litre d’eau puis ajoutez-y les feuilles d’estragon. Laissez infuser pendant une dizaine de minutes. Laissez refroidir le tout. Il est conseillé de consommer ce breuvage le matin à jeun, et de préférence froid.

46. Le radis noir

Plein de vitamines et excellent pour la digestion, le radis noir vous aidera à lutter contre les constipations chroniques et occasionnelles. En effet, il agit en stimulant les contractions des intestins tout en augmentant la sécrétion de bile et en améliorant sa circulation. Il est toutefois déconseillé aux personnes souffrant de problèmes gastriques.

Vous aurez besoin de:

Radis noir

Instructions

N’hésitez pas à l’ajouter à vos repas et salades pour profiter de ses vertus exceptionnelles. Vous pouvez aussi le trouver sous forme de poudre ou de gélules en pharmacie, parapharmacie et herboristerie. Avant de consommer un traitement à base de gélules de radis, consultez votre médecin, surtout dans le cas où vous suivez un traitement médicamenteux.

47. Le basilic

Les bienfaits du basilic sont très nombreux, dont des effets antioxydants, anti-inflammatoire,…Cette plante est utilisée en Inde depuis des siècles comme anti-allergène, anti-inflammatoire et pour soigner les infertilités et différentes infections de la peau. Consultez un médecin ou un phytothérapeute avant de débuter un traitement à base de basilic.

Vous aurez besoin de:

1 poignée de basilic (en feuilles)

1L d’eau

Instructions

Laissez macérer le basilic dans l’eau durant plusieurs heures. Ajoutez trois cuillères à soupe d’huile d’olive dans le mélange pour plus d’effets. Consommez une petite tasse de cette boisson deux fois par jour. Secouez le tout avant de verser afin d’obtenir une boisson homogène.

48. Le cumin

Utilisée depuis des millénaires pour ses nombreuses propriétés en Asie, le cumin vous aidera à réduire les ballonnements, à augmenter les mouvements intestinaux, mais aidera aussi à conserver une température corporelle correcte en luttant aussi bien contre les refroidissements du corps que contre la fièvre. Il permet aussi de se débarrasser de la fièvre. Vous pouvez en consommer régulièrement de petites quantités en l’utilisant comme épice culinaire.

Vous aurez besoin de:

2 c. à café de cumin

1 bol d’eau

Instructions

Faites bouillir l’eau, puis ajouter le cumin. Laissez infuser une dizaine de minutes. Laissez le mélange refroidir. Consommez à jeun, et froid. Ne commencez pas un traitement à base de cumin et n’utilisez ce remède que de manière occasionnelle.

49. Le pain aux céréales

Très riche en fibres, le pain aux céréales vous aidera à réguler votre transit intestinal. Il luttera ainsi contre la constipation et les diarrhées, tout en réduisant les risques de maladies cardiovasculaires et de cancer colorectal. Cet aliment régulera aussi le « mauvais » cholestérol, et maintiendra la glycémie à des taux normaux. Les céréales complètes contenues dans ce pain auront un effet antioxydant, aidant à la régénération des cellules, et diminueront les risques d’accident vasculaire cérébral. Les fibres contenues dans ce pain renforceront les tissus musculaires intestinaux, favorisant leurs mouvements, facilitant ainsi l’évacuation des selles.

Vous aurez besoin de:

2 tranches de pain aux céréales

Instructions

Mangez des tartines de pain complet le matin ou consommez-les avec votre repas du midi ou du soir. Pour profiter des effets à long terme de cet aliment, mangez-en régulièrement.

50. Le frêne

Les feuilles de frêne ont des propriétés facilitant l’évacuation des selles en stimulant le transit intestinal. Son odeur agréable vous régalera lorsque vous boirez cette tisane bien au chaud dans votre lit. Consultez un médecin ou un phytothérapeute avant de débuter un traitement à base de frêne.

Vous aurez besoin de:

Une poignée de feuilles de frêne sèches

200 ml d’eau

Instructions

Faites bouillir l’eau et laissez infuser les feuilles de frêne durant une dizaine de minutes. Buvez cette tisane peu de temps avant d’aller vous coucher.

51. La guimauve

Cette plante douce a des propriétés émollientes mais aussi laxatives. Ce laxatif doux vous aidera à combattre les constipations légères et occasionnelles, en améliorant le transit et, de ce fait, facilitant l’évacuation des selles. Consultez un médecin ou un phytothérapeute avant de débuter un traitement à base de guimauve.

Vous aurez besoin de:

Racines de guimauve

200 ml d’eau

Instructions

Vous pouvez consommer les racines de guimauve telles quelles en les rongeant longuement. Vous pouvez aussi couper les racines en morceaux et les incorporez à de l’eau bouillante, en les laissant infuser une dizaine de minutes. Consommez cette tisane chaude, le matin à jeun ou le soir avant d’aller vous coucher.

52. Le plantain

Cette herbe répandue vous aidera à améliorer votre transit, et luttera contre les constipations passagères. Elle est aussi extrêmement efficace contre les inflammations des voies respiratoires comme la grippe ou les allergies. Elle a aussi été utilisée de tout temps pour ses propriétés cicatrisantes et désinfectantes. Consultez un médecin ou un phytothérapeute avant de débuter un traitement à base de plantain.

Vous aurez besoin de:

Une poignée de feuilles de plantain

200 ml d’eau

Instructions

Vous pouvez ajouter les feuilles de plantain à vos salades et repas. Vous pouvez aussi préparer une tisane en faisant infuser les feuilles durant une dizaine de minutes dans de l’eau bouillante. Buvez deux à quatre tasses par jour maximum.

53. La moutarde

La moutarde est un aliment très surprenant. En effet, elle vous aidera à lutter contre un nez bouché, à soulager le mal de dos et les rhumatismes, à apaiser la toux, à soigner les grippes et bronchites, mais aussi et surtout à éviter la constipation et à faciliter la digestion. C’est un excellent tonique pour les tissus musculaires intestinaux, qui favorise l’évacuation des selles et le maintien d’une flore intestinale saine.

Vous aurez besoin de:

Moutarde

Instructions

Ajoutez de la moutarde vos différents repas pour profiter de ses bienfaits sur la santé. Vous pouvez aussi l’ajouter à vos sandwichs et collations.

54. La goyave

Ce fruit délicieux est un excellent diurétique au vu de sa forte teneur en eau, et il vous aidera à augmenter le volume et la fréquence de vos mictions. Sa haute teneur en fibres vous permettra aussi de prévenir le cancer du côlon et d’améliorer le transit intestinal. C’est donc un excellent aliment anti-constipation. La consommation de ses graines seules est un laxatif très efficace, préconisé en cas de constipation occasionnelle ou chronique.

Vous aurez besoin de:

Une goyave ou de graines de goyave

Instructions

Ajoutez de la goyave à vos salades de fruits ou à vos desserts. Consommez-en plusieurs fois par semaine sans exagérer dans les quantités. Vous pouvez aussi vous contenter de manger les graines de goyave, qui ont des propriétés laxatives efficaces.

55. La papaye

Ce fruit possède de nombreux bienfaits, dont des propriétés antiparasitaires et anti-constipation. En effet, la papaye a des vertus anti-inflammatoires qui aideraient à lutter contre les problèmes digestifs, et sa haute teneur en fibres améliore le transit intestinal. Consommer le fruit non mûr aiderait à combattre la constipation de manière plus efficace que la consommation du fruit mûr. Le fruit mûr possède cependant des qualités laxatives intéressantes. Sa consommation est recommandée en prévention de la constipation, mais n’aura pas réellement d’effet en cas de constipation sévère ou chronique.

Vous aurez besoin de:

Une papaye mûre ou non

Instructions

Mangez ce fruit en dessert ou ajoutez-le à vos salades de fruit. Vous pouvez aussi mixer des tranches de papaye et la consommer sous forme de jus.

56. Le melon

Le melon est excellent aussi bien dans le traitement de la constipation que dans celui des infections urinaires grâce à sa forte teneur en eau (90% du fruit est constitué d’eau). Il facilite donc le transit intestinal, tout en augmentant le volume des selles, favorisant ainsi l’évacuation de ces dernières. Il renforce aussi les tissus musculaires intestinaux, facilitant le transit et l’évacuation des matières fécales. C’est donc un excellent laxatif qui luttera contre les constipations chroniques et passagères.

Vous aurez besoin de:

Un melon

Instructions

Mangez des tranches de melon quotidiennement en dessert ou en collation. Vous pouvez aussi le mixer et le boire sous forme de jus.

57. La fraise

Ce délicieux fruit vous apportera beaucoup de vitamines mais augmentera aussi les réponses du système immunitaire et éliminera les mauvaises bactéries de vos intestins. La fraise est aussi connue pour ses vertus antioxydantes qui lutteront contre le vieillissement prématuré de votre peau et aidera contre l’hypertension, l’anémie, et régulera le diabète. Sa haute teneur en eau vous permettra d’équilibrer la flore intestinale et à lutter aussi bien contre la constipation que contre la diarrhée. Une consommation régulière, ou une cure passagère vous permettront de lutter contre une constipation régulière que chronique.

Vous aurez besoin de:

2 à 3 kg de fraises

Instructions

Consommez ces deux à trois kilogrammes de fraises en quelques jours pour mieux profiter de leurs effets contre la constipation. Vous pouvez les consommer telles quelles, sous forme de tarte ou de smoothies, à votre convenance.

Remèdes naturels contre la constipation - 3

58. Le maïs

Le maïs est connu pour ses vertus antioxydantes et rafraîchissantes. Les grains de maïs vous apporteront toutes sortes de vitamines en plus d’aider à la régénération de vos cellules. Ce grain entier vous apportera des fibres qui renforceront vos tissus musculaires intestinaux, facilitant le mouvement des selles et par la même leur évacuation. N’en consommez pas de manière excessive si vous souhaitez seulement surmonter une constipation passagère. Dans le cas contraire, vous pourriez alors souffrir de diarrhée.

Vous aurez besoin de:

30 mg de grains de maïs

Instructions

Ajoutez les grains de maïs à vos salades ou même à vos sandwichs pour y ajouter une délicieuse saveur.

59. La pomme de terre

La pomme de terre contient beaucoup de vitamines et minéraux, et elle aide à réduire les inflammations. Elle aiderait aussi à réduire le risque de développer des maladies cardiovasculaires, et favoriserait la régénération des cellules grâce à sa forte teneur en antioxydants. Ce féculent contient beaucoup de fibres et aide au maintien d’un système digestif en bonne santé. Une consommation régulière vous permettra de réduire les risques de développer un cancer colorectal et vous aidera aussi à renforcer vos intestins et à favoriser leur mouvement, facilitant ainsi l’évacuation des selles. En manger régulièrement vous permettra de prévenir l’apparition de constipations passagères et chroniques.

Vous aurez besoin de:

2 à 4 kg de pommes de terre

Instructions

Consommez les pommes de terre sous forme de purée, de bâtonnets cuits (mais non frits). Vous pouvez en faire un gratin ou en faire une farce. Vous pourrez ainsi, en en consommant plusieurs fois par semaine, profiter au mieux de ses capacités anti-constipation.

60. La tomate

La tomate a de nombreux bienfaits sur la santé, dont celui de nettoyer le sang, de protéger le foie, d’être énergétique et a un pouvoir anti-inflammatoire et anti-infectieux. Sa forte teneur en eau en fait aussi un très bon diurétique et vous aidera à lutter aussi bien contre les diarrhées que contre les constipations. La tomate est très efficace contre les éruptions cutanées et l’anémie. Elle aidera à augmenter le volume des selles et à assainir les intestins, favorisant ainsi l’élimination de ces dernières. Une consommation excessive peut toutefois avoir un effet inverse et provoquer une diarrhée.

Vous aurez besoin de:

1 kg de tomates

Instructions

Consommez ce kilo de tomate en moins d’une semaine pour ressentir leurs effets contre la constipation. Vous pouvez en faire une soupe ou les consommer en tranches dans vos sandwichs.

61. Les épinards

Les épinards ont beaucoup de bénéfices pour la santé. En effet, ils vous apporteront du calcium, de la vitamine D, du fer, des fibres, de la vitamine A et du magnésium. Il aidera ainsi à abaisser la tension artérielle, à réguler le diabète, à renforcer le système immunitaire et à prévenir la cataracte. Leur forte teneur en fibres vous aidera à améliorer les performances de votre transit intestinal, et à faciliter le transit et l’évacuation des selles. Seule une consommation régulière vous permettra de profiter des vertus des épinards contre la constipation chronique ou occasionnelle.

Vous aurez besoin de:

Epinards

Instructions

Faites les cuire à la vapeur durant cinq minutes pour préserver leurs bienfaits. Vous pouvez aussi les faire cuire à la poêle pendant une à deux minutes, avec un filet d’huile d’olive. Evitez la cuisson à l’eau pour préserver leur goût et leurs vertus.

62. Les dattes

Les dattes font partie des aliments aidant le plus au développement musculaire. Elles aideraient aussi à lutter contre l’ostéoporose et à renforcer la santé des os. En plus de cela, consommer des dattes permettrait de réduire les allergies et de contrer l’anémie. Les personnes souhaitant grossir pourront aussi consommer des dattes, ainsi que celles souhaitant rapidement retrouver de l’énergie. En plus de tout cela, leur forte teneur en fibres en fait un allié de choix pour combattre les troubles digestifs et renforcer les intestins. Ceci en fait un excellent aliment anti-constipation, vous aidant ainsi à lutter contre la constipation ponctuelle ou chronique. Il est recommandé de ne pas en manger plus d’une dizaine par jour, car ces fruits contiennent beaucoup de sucre.

Vous aurez besoin de:

3 à 5 dattes

Instructions

Faites tremper les dattes dans de l’eau durant toute une nuit. Mangez les fruits au petit matin, à jeun, et buvez aussi l’eau dans lequel elles auront trempé. Cela devrait avoir des effets laxatifs durant la journée. Vous pouvez recommencer ce traitement durant plusieurs jours pour profiter de ses bienfaits sur la santé de vos intestins.

63. Le sureau

Les baies de sureau sont composées en grande majorité d’eau (80%) et contiennent des fibres. Ces deux choses en font un excellent allié contre la constipation. C’est aussi un très bon fruit pour lutter contre les hémorroïdes, et prévenir les maladies cardiovasculaires. On peut aussi utiliser des baies de sureau pour traiter un rhume, une toux, de l’asthme ou un rhumatisme. Ces baies auraient aussi des propriétés antioxydantes, aidant ainsi à la régénération des cellules, et des effets diurétiques. Leur forte teneur en fibres permet de renforcer les tissus musculaires intestinaux, facilitant ainsi l’évacuation des selles. Attention, ne consommez pas les baies de sureau crues car elles pourraient être toxiques.

Vous aurez besoin de:

80 g de baies de sureau

1 litre d’eau

Instructions

Portez l’eau à ébullition et placer les 80 g de baies de sureau à l’intérieur. Laissez bouillir durant trois minutes, puis éteignez le feu. Consommez ½ verre de cette tisane avant d’aller vous coucher. Conserver le reste de la mixture au réfrigérateur et consommez-la rapidement, sans dépasser ½ verre par jour.

64. La rose pâle

Souvent utilisée dans l’industrie cosmétique pour ses vertus régénérantes et rafraîchissantes, la rose pâle peut aussi être utilisée, sous forme d’eau florale. En plus de favoriser la régénération de la peau et de l’hydrater, cette fleur a des vertus laxatives. Elle peut être utilisée dans le traitement de constipations légères, pour apaiser et assainir les intestins, et évacuer les selles récalcitrantes. La rose pâle étant un laxatif léger, utilisez la en complément avec d’autres aliments laxatifs, sans compter seulement sur ses effets.

Vous aurez besoin de:

1 cuillère à soupe d’eau florale de rose pâle

Ou

50g de feuilles rose pâle

Instructions

Ajoutez la cuillère à soupe d’eau florale à vos repas pour y ajouter un bon goût et profiter de ses effets laxatifs doux. Si vous choisissez de la consommer sous forme de fleur, faites infuser les feuilles dans de l’eau bouillante durant une dizaine de minutes puis buvez la tisane obtenue le soir au coucher.

65. L’anis

L’anis a des vertus apaisantes sur le système nerveux, aide à éliminer les rhumes, la toux et les irritations. Il est aussi conseillé dans le traitement contre l’anémie, et dans le cas de menstrues irrégulières. Mais son action la plus remarquable est celle effectuée sur le système digestif puisque l’anis vous aidera non seulement à apaiser les ballonnements, la digestion difficile, une surcharge du foie… Il sera donc un excellent allié contre la constipation passagère, et vous permettra d’éviter une obstruction intestinale. Cependant, vous devrez en consommer avec précautions puisqu’une consommation excessive risquerait d’avoir des effets secondaires indésirables. Ne commencez pas un traitement à base d’anis sans en avoir préalablement parlé à votre médecin.

Vous aurez besoin de:

20g d’anis

100 ml d’eau

Instructions

Faites infuser les 20 g d’anis dans de l’eau bouillante durant une quinzaine de minutes. Buvez cette tisane le soir au coucher, et faites cela plusieurs jours de suite pour bénéficier des vertus anti-constipation de l’anis.

66. La mauve

La mauve est une fleur très douce, utilisée en cosmétique pour ses propriétés émollientes. Elle est aussi très utilisée pour ses propriétés anti-inflammatoires et laxatives. En effet, sa consommation permet de rétablir un bon fonctionnement des intestins, et donc un meilleur transit et évacuation des selles. Attention cependant, avant de commencer un traitement phytothérapeutique veillez à consulter un médecin ou un professionnel de santé. Veillez aussi à en consommer modérément pour éviter de subir les effets secondaires possibles lors d’un prise excessive.

Vous aurez besoin de:

20g de mauve

100 ml d’eau

Instructions

Faites bouillir l’eau et laissez infuser les 20g de mauve durant une quinzaine de minutes. Buvez cette tisane le soir au coucher. Vous pouvez bien entendu faire une tisane mêlant anis, mauve et rose pâle pour bénéficier au mieux des effets laxatifs de ces plantes. Veillez toutefois à revoir les proportions, et à ne pas consommer plus de 5g de chacune de ces plantes si vous décidez de les mélanger.

Partager cet article
Auteur: Michal Vilímovský (FR)
Formation: Étudiant en médecine, Troisième faculté de médecine, Université Charles, Prague
Sources des images: Dollarphotoclub.com
Date de publication: 20 décembre 2014 06:47
Prochaine date de révision: 20 décembre 2016 06:47
Ce site utilise les cookies pour fournir les services, personnaliser les annonces, et analyzer le trafic. En utilisant ce site, vous l'acceptez. Plus d'informations