14 remèdes-maison pour brûlures d'estomac et reflux gastrique

14 remèdes-maison pour brûlures d'estomac et reflux gastrique
13 septembre 2017 18:21

Des millions de personnes souffrent de reflux gastrique et de brûlures d'estomac. Le traitement le plus souvent utilisé contient des médicaments commerciaux, comme l'oméprazole. Cependant, des changements dans son mode de vie peuvent aussi être efficaces.

Table des matières

  1. Qu'est-ce que le reflux gastrique et quels en sont les symptômes?
  2. Éviter de trop manger
  3. Perdre du poids
  4. Suivre un régime faible en glucides
  5. Limiter votre consommation d'alcool
  6. Ne pas boire trop de café
  7. Mâcher des chewing-gums
  8. Éviter les oignons crus
  9. Limiter votre consommation de boissons gazeuses
  10. Ne pas boire trop de jus d'agrumes
  11. Réduire sa consommation de chocolat
  12. Évitez la menthe
  13. Élever votre tête la nuit
  14. Ne pas manger dans les trois heures précédant le coucher
  15. Ne pas dormir sur votre côté droit
  16. Conclusion

Le simple fait de changer vos habitudes alimentaires ou votre façon de dormir peut réduire considérablement vos symptômes de brûlures d'estomac et de reflux acide, et améliorer ainsi votre qualité de vie.

Qu'est-ce que le reflux gastrique et quels en sont les symptômes?

Un reflux gastrique (acide) est ressenti lorsque l'acide gastrique est poussé vers le haut dans l'œsophage, qui est le tube qui transportant boissons et aliments de la bouche à l'estomac.

Avoir des reflux est totalement normal et inoffensif, et ne cause en général aucun symptôme. Mais quand ces reflux arrivent trop souvent, ils brûlent l'intérieur de l'œsophage.

On estime que 14 à 20% de tous les adultes aux États-Unis subissent des reflux sous une forme ou une autre (1).

Le symptôme le plus fréquent de reflux acide est connu sous le nom de brûlures d'estomac, qui est une sensation de douleur et de brûlure dans la poitrine ou la gorge.

Les chercheurs estiment qu'environ 7% des Américains souffrent de brûlures d'estomac tous les jours (2).

Parmi ceux qui éprouvent régulièrement des brûlures d'estomac, 20 à 40% sont diagnostiqués comme souffrant d'une maladie de reflux gastro-œsophagien (RGO), qui est la forme la plus grave de reflux acide.Le RGO est le trouble digestif le plus courant aux États-Unis (3).

En plus des brûlures d'estomac, les symptômes communs de reflux comprennent un goût acide à l'arrière de la bouche, et une difficulté à avaler. D'autres symptômes incluent une toux, un asthme, une érosion dentaire et une inflammation des sinus (4).

Voici donc 14 façons naturelles de réduire votre reflux acide et vos brûlures d'estomac, toutes soutenues par des recherches scientifiques.

Éviter de trop manger

Lorsque l'œsophage s'ouvre dans l'estomac, il existe un muscle en forme d'anneau, connu sous le nom de sphincter œsophagien inférieur.

Il agit comme une soupape, et est censé empêcher le contenu acide de l'estomac de remonter dans l'œsophage. Il s'ouvre naturellement lorsque vous avalez, rotez ou vomissez. Sinon, il devrait rester fermé.

Chez les personnes atteintes de reflux acide, ce muscle est affaibli ou dysfonctionnel. Le reflux acide peut également se produire lorsqu'il y a trop de pression sur le muscle, ce qui provoque la remontée de l'acide dans l'ouverture.

Sans surprise, la plupart des symptômes de reflux ont lieu après un repas. Il semble également que les repas les plus lourds peuvent aggraver les symptômes du reflux (5, 6).

Une étape qui aidera à minimiser le reflux acide est d'éviter de manger des repas trop copieux.

Résumé: Évitez de manger de gros repas. Le reflux acide augmente habituellement après les repas, et les repas les plus copieux semblent aggraver le problème.

Perdre du poids

Le diaphragme est un muscle situé au-dessus de votre estomac.

Chez les personnes en bonne santé, le diaphragme renforce naturellement le sphincter œsophagien inférieur.

Comme mentionné précédemment, ce muscle empêche les quantités excessives d'acide gastrique de remonter dans l'œsophage.

Homme gros et maigre devant mirroir

Le reflux de l'estomac affecte souvent les personnes obèses

Cependant, si vous avez trop de graisse abdominale, la pression dans votre abdomen peut devenir si élevée que le sphincter œsophagien inférieur est poussé vers le haut, loin du support du diaphragme. Cette condition est connue sous le nom de hernie hiatus.

La hernie de hiatus est la principale raison pour laquelle les personnes obèses et les femmes enceintes courent un risque accru de reflux et de brûlures d'estomac (7, 8).

Plusieurs études montrent que des kilos supplémentaires dans la région abdominale augmentent le risque de reflux et de RGO (9).

Beaucoup d'études soutiennent cela, montrant que la perte de poids peut soulager les symptômes de reflux (10).

Perdre du poids devrait être l'une de vos priorités si vous souffrez de reflux acide.

Résumé: Une pression excessive à l'intérieur de l'abdomen est l'une des raisons pour le reflux acide. Perdre de la graisse abdominale peut soulager certains de vos symptômes.

Suivre un régime faible en glucides

L'évidence croissante suggère que les régimes à faible teneur en glucides peuvent soulager les symptômes de reflux acide.

Les scientifiques soupçonnent que les glucides non digérés peuvent causer la prolifération bactérienne et une pression élevée à l'intérieur de l'abdomen. Certains spéculent même que cela pourrait être l'une des causes les plus fréquentes de reflux acide.

Des études indiquent que la prolifération bactérienne est causée par une mauvaise digestion et l'absorption des glucides.

Absorber trop de glucides non digérés dans votre système digestif vous rend ballonné . Ceci a aussi tendance à vous faire roter plus souvent (11, 12, 13, 14).

Quelques petites études indiquent qu'effectivement, les régimes à faible teneur en glucides améliorent les symptômes de reflux (15, 16, 17).

En outre, un traitement antibiotique peut réduire de manière significative le reflux acide, éventuellement en diminuant le nombre de bactéries produisant du gaz (18, 19).

Dans une étude, les chercheurs ont donné aux participants souffrant de RGO des suppléments de fibres prébiotiques favorisant la croissance des bactéries productrices de gaz. Les symptômes de reflux des participants se sont aggravés (20).

Résumé: Le reflux acide peut être causée par une mauvaise digestion des glucides et la prolifération bactérienne dans l'intestin grêle. Les régimes à faible teneur en glucides semblent être un traitement efficace, mais des études supplémentaires sont nécessaires.

Limiter votre consommation d'alcool

La consommation d'alcool peut augmenter la gravité des reflux acide et des brûlures d'estomac.

Elle aggrave les symptômes en augmentant l'acidité gastrique, en relâchant le sphincter œsophagien inférieur et en diminuant la capacité de l'œsophage à se débarrasser de l'acide (21, 22).

Des études ont montré que la consommation modérée d'alcool pouvait même provoquer des symptômes de reflux chez les personnes en bonne santé (23, 24).

Des études montrent aussi que la consommation de vin ou de bière augmente les symptômes de reflux, par rapport à l'eau potable ordinaire (25, 26).

Résumé: la consommation excessive d'alcool peut aggraver les symptômes de reflux acide. Si vous souffrez de brûlures d'estomac, limiter votre consommation d'alcool peut aider à soulager une partie de votre douleur.

Ne pas boire trop de café

Des études montrent que le café affaiblit temporairement le sphincter inférieur de l'œsophage, ce qui augmente le risque de reflux acide (27).

Certains éléments prouvent que la caféine serait responsable de cet effet. Semblable au café, la caféine affaiblit le sphincter œsophagien inférieur (28).

De plus, boire du café décaféiné réduit le reflux par rapport au café normal (29, 30).

café décafeiné

Une consommation excessive de café exacerbe le reflux gastrique

Cependant, une étude menée sur des participants ayant reçu de la caféine diluée dans de l'eau n'a pas pu détecter les effets de la caféine sur le reflux, même si le café en lui-même en aggravait les symptômes.

Ces résultats indiquent que des composés autres que la caféine peuvent jouer un rôle dans les effets du café sur le reflux acide. Le traitement et la préparation du café pourraient également être impliqués (29).

Néanmoins, bien que plusieurs études suggèrent que le café puisse aggraver le reflux acide, les preuves de cela ne sont pas tout à fait concluantes.

Une étude n'a révélé aucun effet indésirable lorsque les patients souffrant de reflux acide consommaient leur café directement après les repas, comparé à la prise d'une quantité égale d'eau chaude. Cependant, le café a augmenté la durée des épisodes de reflux entre les repas (31).

De plus, une analyse des études menées n'a montré aucun effet significatif de la consommation de café sur les symptômes rapportés de RGO.

Pourtant, lorsque les signes de reflux acide ont été étudiés avec une petite caméra, la consommation de café a été liée à des dommages plus importants fait par l'acide dans l'œsophage (32).

La manière dont la consommation de café aggrave le reflux acide peut dépendre de l'individu. Si le café vous donne des brûlures d'estomac, évitez-le tout simplement ou limitez-en votre consommation.

Résumé: Les preuves suggèrent que le café empire les reflux acides et les brûlures d'estomac. Si vous ressentez que le café aggrave vos symptômes, vous devriez envisager d'en limiter votre consommation.

Mâcher des chewing-gums

Quelques études montrent que les chewing-gums réduisent l'acidité dans l’œsophage (33, 34, 35).

Les chewing-gums contenant du bicarbonate semblent être particulièrement efficaces (36).

Ces résultats indiquent que les chewing-gums, ainsi que l'augmentation de production de salive qui y est associée, peut aider à éliminer l'acide de l’œsophage.

Cependant, ils ne réduisent probablement pas les reflux.

Résumé: Les chewing-gums augmentent la formation de salive et aident à dégager l'acide gastrique de l’œsophage.

Éviter les oignons crus

Une étude menée sur des personnes souffrant de reflux acide a montré que manger un repas contenant de l'oignon cru avait augmenté de manière significative les brûlures d'estomac, reflux acide et rots, par rapport à un repas identique ne contenant pas d'oignon (37).

Des rots plus fréquent pourraient suggérer une plus grande production de gaz en raison des quantités élevées de fibres fermentées dans les oignons (20, 38).

Des oignons crus pourraient irriter aussi la muqueuse de l'œsophage, ce qui provoque une aggravation des brûlures d'estomac.

Quelle que soit la raison, si vous avez ressentez que la consommation d'oignons cru aggravait vos symptômes, vous devriez éviter d'en manger.

Résumé: Certaines personnes éprouvent des brûlures d'estomac plus douloureuses, ainsi que d'autres symptômes de reflux après avoir mangé des oignons crus.

Limiter votre consommation de boissons gazeuses

Les patients souffrant de RGO se voient parfois conseiller de limiter leur consommation de boissons gazeuses.

Une étude a révélé que les boissons gazeuses ont été associées à des symptômes de reflux acide aggravés (39).

Des études montrent que l'eau gazéifiée potable ou le cola fragilisent temporairement le sphincter œsophagien inférieur, par rapport à l'eau potable ordinaire (40, 41).

La raison principale est que le gaz de dioxyde de carbone contenu dans les boissons gazeuses pousse les gens à vomir plus souvent, ce qui peut augmenter la quantité d'acide échappée dans l’œsophage (14).

Résumé: Les boissons gazéifiées augmentent temporairement la fréquence des rots, ce qui peut favoriser le reflux acide. Si elles aggravent vos symptômes, essayez d'en boire moins ou de les éviter complètement.

Ne pas boire trop de jus d'agrumes

Dans une étude menée sur 400 patients atteints de RGO, 72% ont déclaré que le jus d'orange ou de pamplemousse ont aggravé leurs symptômes de reflux acide (42).

L'acidité des agrumes ne semble pas être le seul facteur contribuant à cet effet. Le jus d'orange avec un pH neutre semble également aggraver les symptômes (43).

Étant donné que le jus d'agrumes n'affaiblit pas le sphincter œsophagien inférieur, il est probable que certains de ses constituants irritent la muqueuse de l'œsophage (44).

Le jus d’orange naturel

Le jus d'agrumes aggrave le reflux de l'estomac

Alors que le jus d'agrumes ne cause probablement pas de reflux acide, il peut temporairement aggraver vos brûlures d'estomac.

Résumé: La plupart des patients souffrant de reflux acide affirment que boire du jus d'agrumes aggrave leurs symptômes. Les chercheurs pensent que le jus d'agrume irrite la muqueuse de l'œsophage.

Réduire sa consommation de chocolat

Les patients atteints de RGO se voient parfois conseillés d'éviter ou de limiter leur consommation de chocolat. Cependant, les preuves entourant cette recommandation est faible.

Une petite étude a montré que la consommation de 120 mL de sirop de chocolat affaiblissait le sphincter œsophagien inférieur (45).

Une autre étude a trouvé que la consommation d'une boisson au chocolat augmentait la quantité d'acide dans l'œsophage, par rapport à un placebo (46).

Néanmoins, d'autres études sont nécessaires avant de pouvoir tirer des conclusions solides des effets du chocolat sur les symptômes de reflux.

Résumé: Peu de choses prouvent que le chocolat pouvait aggraver les symptômes de reflux. Quelques études suggèrent que c'est une possibilité, mais plus de recherches sont nécessaires.

Évitez la menthe

La menthe poivrée et la menthe verte sont des herbes couramment utilisées pour donner plus de goût aux aliments, bonbons, chewing-gums, bains de bouche et dentifrice.

C'est aussi un des ingrédients les plus populaires des thés et tisanes.

Une étude menée sur des patients atteints de RGO n'a trouvé aucun lien entre la consommation de menthe verte et fonctionnement du sphincter œsophagien inférieur.

Pourtant, l'étude a montré que des doses élevées de menthe verte pouvaient aggraver les symptômes de reflux acide, probablement en irritant l'intérieur de l’œsophage (47).

Si vous avez l'impression que la menthe rend vos brûlures d'estomac pire, mieux vaut l'éviter.

Résumé: Quelques études indiquent que la menthe peut aggraver les brûlures d'estomac et autres symptômes de reflux, mais les preuves en sont limitées.

Élever votre tête la nuit

Certaines personnes souffrent de symptômes de reflux pendant la nuit (48).

Cela peut perturber la qualité de leur sommeil et rendre leur endormissement plus difficile.

Une étude a montré que les patients ayant élevé leur tête la nuit connaissaient significativement moins d'épisodes de reflux et de symptômes que ceux dormant sans élévation (49).

De plus, une analyse des études a conclu que l'élévation de la tête était une stratégie efficace pour réduire les symptômes de reflux acide et les brûlures d'estomac pendant la nuit (10).

Résumé: Une élévation de la tête peut réduire vos symptômes de reflux la nuit.

Ne pas manger dans les trois heures précédant le coucher

Il est généralement conseillé aux personnes atteintes de reflux acide d'éviter de manger dans les trois heures avant d'aller dormir.

Bien que cette recommandation paraisse logique, il y a peu de preuves à l'appui.

Une étude chez les patients souffrant de RGO a montré qu'avoir un repas en fin de soirée n'a eu aucun effet sur le reflux acide, par rapport à un repas avant 19 heures (50).

Cependant, une autre étude a révélé que manger avant le coucher était associé à des symptômes de reflux significativement plus grand quand les gens allaient dormir (51).

D'autres études sont nécessaires avant de pouvoir tirer des conclusions solides de l'effet des repas en fin de soirée sur le RGO. Cela pourrait aussi dépendre de l'individu.

Résumé: Des études suggèrent que manger avant le coucher peut aggraver les symptômes de reflux acide durant la nuit. Pourtant, les preuves ne sont pas concluantes et d'autres études sont nécessaires.

Ne pas dormir sur votre côté droit

Plusieurs études montrent que dormir sur le côté droit pouvait aggraver les symptômes de reflux la nuit (52, 53, 54).

La raison n'en est pas tout à fait claire, mais cela pourrait peut-être être expliqué par l'anatomie.

L'œsophage pénètre dans l'estomac par le côté droit. En conséquence, le sphincter œsophagien inférieur se trouve au-dessus du niveau d'acide gastrique lorsque vous dormez sur le côté gauche (55).

Lorsque vous vous allongez sur votre côté droit, l'acide gastrique couvre le sphincter œsophagien inférieur. Cela augmente le risque de fuite d'acide, provoquant ainsi le reflux.

De toute évidence, cette recommandation est difficile à mettre en œuvre, puisque la plupart des gens changent de position au cours de leur sommeil.

Pourtant, vous allonger sur le côté gauche pourrait rendre votre sommeil plus confortable.

Résumé: Si vous souffrez de reflux acide pendant la nuit, évitez de dormir sur votre côté droit.

Conclusion

Certains scientifiques affirment que les facteurs alimentaires sont une cause majeure des reflux acide.

Bien que cela puisse être vrai, plus de recherches sont nécessaires pour étayer ces allégations.

Néanmoins, des études montrent que de simples changements alimentaires et de mode de vie peuvent considérablement soulager les brûlures d'estomac et autres symptômes de reflux acide.

Partager cet article
Auteur: Michal Vilímovský (FR)
Formation: Étudiant en médecine, Troisième faculté de médecine, Université Charles, Prague
Ressources:

Adapté selon Healthline

Sources des images:

Stockphotosecrets.com

Date de publication: 13 septembre 2017 18:21
Prochaine date de révision: 13 septembre 2019 18:21
Ce site utilise les cookies pour fournir les services, personnaliser les annonces, et analyzer le trafic. En utilisant ce site, vous l'acceptez. Plus d'informations