Comment le café influence-t-il la glycémie et le diabète?

Comment le café influence-t-il la glycémie et le diabète?
23 décembre 2015 16:30

Le diabète de type 2 est un problème de santé qui touche le monde entier. Environ 5.5 millions de personnes, soit presque 10% de tous les adultes français souffrirons d’un diabète de type 2 dans les années à venir.

Fait intéressant, les études à long terme ont lié la consommation de café avec un risque réduit de diabète de type 2 (1, 2).

Pourtant, curieusement, de nombreuses études à court terme ont montré que le café et la caféine peuvent augmenter la glycémie et l'insuline (3, 4, 5).

On ne sait pas vraiment pourquoi cela arrive, mais il y a plusieurs théories.

Cet article examine les effets à court terme et à long terme du café sur la glycémie et le diabète.

Les buveurs de café ont moins de risques de développer du diabète de type 2

Les avantages du café pour la santé sont bien connus.

Dans les études observationnelles, le café est lié à un taux sucre dans le sang et d'insuline réduits, qui sont les principaux facteurs de risque de diabète de type 2 (6).

En outre, la consommation régulière de café ordinaire ou de café décaféiné est liée à un risque 23 à 50% inférieur de développer un diabète de type 2 (3, 7, 8, 10, 10).

Du café moulu

Des études ont également montré que chaque tasse de café que vous consommez quotidiennement peut réduire ce risque de 4 à 8% (2, 7).

En outre, les personnes qui boivent 4 à 6 tasses de café par jour ont un risque moindre de développer un diabète de type 2 par rapport aux personnes buvant moins de 2 tasses par jour (11).

Remarque: Le café ordinaire a été lié à un risque 23 à 50% plus faible de développer un diabète de type 2. Chaque tasse bue par jour est liée à un risque inférieur 8.4%.

Le café et la caféine peuvent augmenter la glycémie

Un grand paradoxe existe entre les effets à long terme et à court terme du café.

Des études à court terme ont lié la caféine et la consommation de café avec l'augmentation de la glycémie et une résistance à l'insuline (12).

Une étude récente a montré qu'une seule portion de café, contenant 100 mg de caféine, peut affecter négativement le contrôle de la glycémie chez les hommes qui sont en bonne santé et en surpoids (13).

mesure de la glycémie

D’autres études à court terme, menées à la fois chez des individus sains et des personnes atteintes de diabète de type 2, montrent que la consommation de café altéraient la régulation de la glycémie ainsi que la sensibilité à l'insuline après les repas (13, 15, 16).

Cela ne se produit pas avec le café décaféiné, ce qui suggère que la caféine pourrait être l'agent qui provoque la pointe de glycémie dans le sang. En fait, la plupart des études sur le lien entre la caféine et la glycémie se penchent directement sur la caféine, et pas sur le café (3, 4, 5).

Certaines études ont tenté de répondre à cette question, montrant que les effets de la caféine et du café ne sont pas les mêmes (16).


Remarque: Des études à court terme montrent que la caféine peut entraîner une augmentation des niveaux de sucre dans le sang et une diminution de la sensibilité à l'insuline.

Comment sont touchées les personnes qui ont l’habitude de boire du café?

Certaines études à court terme ont montré que les gens qui ont l’habitude de boire beaucoup de café ne subissent pas une augmentation de leurs niveaux de glycémie ou d'insuline (17, 18).

En fait, certains ont vu des améliorations aux niveaux des cellules graisseuses et de la fonction hépatique, avec des niveaux accrus d'hormones bénéfiques comme l'adiponectine.

Ces facteurs peuvent être en partie responsables des avantages de la consommation de café à long terme.

Une étude a examiné les effets du café sur des personnes en surpoids, qui n’ont pas l’habitude de boire du café, et qui avaient une glycémie à jeun légèrement élevée (20).

Dans trois groupes composés aléatoirement, les participants ont bu 5 tasses de café normal, de café décaféiné ou n’ont pas bu de café, pendant 16 semaines.

Le groupe ayant bu du café normal avait des niveaux de sucre dans le sang significativement plus faibles, alors qu'aucun changement n’a été observé dans les deux autres groupes.

Après ajustement de certains facteurs ayant pu interférer, les café normaux et décaféinés ont tous deux été lié à une légère diminution du taux de sucre dans le sang après 16 semaines.

Bien qu'il y ait toujours une certaine variabilité selon les individus, les effets négatifs sur la glycémie et l'insuline semblent se régulariser avec le temps.

En d'autres termes, la glycémie et les niveaux d'insuline peuvent augmenter lorsque vous commencez à boire du café. Cependant, après quelques semaines ou quelques mois, ces niveaux peuvent tomber encore plus bas qu'avant d’avoir commencé.


Remarque: les buveurs de café habituels ne semblent pas être affectés par une augmentation des niveaux de sucre dans le sang ou d'insuline. Une étude de 4 mois a montré que dans le temps, la consommation régulière de café conduit à une diminution des taux de glycémie.

Le café décaféiné as-t-il les mêmes effets?

Des études ont montré que le café décaféiné comporte les mêmes bénéfices pour la santé que le café normal, y compris une réduction du risque de développement d’un diabète de type 2 (3, 7, 9, 19).

Le café décaféiné ne contenant que de petites quantités de caféine, il n'a pas d'effets stimulants aussi puissants que le café ordinaire.

Et, contrairement à la caféine, le café décaféiné n'a pas été lié à une augmentation significative des niveaux de sucre dans le sang (14, 15).

café décafeiné

Ceci confirme l'hypothèse que la caféine pourrait être responsable des effets à court terme sur la glycémie, plutôt que d'autres composés du café (20).

Par conséquent, le café décaféiné peut être une bonne option pour les personnes ayant des problèmes d’hyperglycémie après avoir bu du café.


Remarque: Le café décaféiné n'a pas été lié à la même augmentation des niveaux de sucre dans le sang et de l'insuline que le café ordinaire. Ainsi, ça peut être une bonne option pour les personnes souffrant de problèmes d’hyperglycémie après avoir bu du café.

Comment le café peut-il augmenter la glycémie tout en abaissant le risque de diabète ?

Il y a ici un paradoxe évident: le café peut augmenter la glycémie sur le court terme, mais aider à prévenir le diabète de type 2 sur le long terme.

La raison est inconnue. Cependant, les chercheurs ont émis quelques hypothèses.

Ci-dessous une explication des effets négatifs à court terme:

  • Adrénaline: le café augmente l'adrénaline, ce qui peut augmenter les niveaux de sucre dans le sang sur une courte période (12, 21).

Voici maintenant quelques explications possibles des effets bénéfiques à long terme:

  • L'adiponectine: L'adiponectine est une protéine qui aide à réguler les niveaux de sucre dans le sang. Elle est souvent faible chez les personnes diabétiques. Les buveurs de café ont des niveaux d'adiponectine plus hauts que les taux habituels (22).
  • Les hormones sexuelles SHBG: De faibles niveaux de SHBG sont liés à la résistance à l'insuline. Certains chercheurs suggèrent que le SHBG augmente avec la consommation de café, et peut donc aider à prévenir le diabète de type 2 (23, 24, 25).
  • D'autres composants dans le café: Le café est riche en antioxydants. Ceux-ci peuvent influencer les taux de sucre sanguin et d'insuline, réduisant les effets potentiellement négatifs de la caféine (3, 7, 16, 20, 26, 27).
  • Tolérance: Il semble que le corps puisse développer une tolérance à la caféine dans le temps, de plus en plus résistants aux changements dans la glycémie (8).
  • Fonction hépatique: Le café peut réduire le risque de stéatose hépatique non alcoolique, qui est fortement associée à la résistance à l'insuline et au diabète de type 2 (28, 29, 30).

En bref, le café peut avoir des effets à la fois pro-diabétiques et antidiabétiques. Cependant, pour la plupart des gens, les facteurs antidiabétiques semblent l'emporter sur les facteurs pro-diabétiques.


Remarque: Des théories existent sur les raisons pour lesquelles les effets du café diffèrent à court et à long terme. Pourtant, pour la plupart des gens, le café est lié à une diminution du risque de diabète de type 2.

Message à retenir

Bien que les mécanismes exacts soient encore inconnus, il existe beaucoup de preuves que les buveurs de café ont un risque beaucoup plus faible de développer un diabète de type 2.

D'autre part, les études à court terme montrent que le café peut augmenter la glycémie et l'insuline.

Il est important de noter que la consommation de café peut avoir des effets différents sur chaque individu (31).

insuline

Si vous souffrez de diabète ou que vous avez des problèmes de glycémie, surveillez votre taux de sucre dans le sang et de voyez comment ils réagissent à la consommation de café.

Si le café augmente votre glycémie de manière significative, alors boire du café décaféiné sera peut-être un meilleur choix.

En fin de compte, vous aurez à faire des expériences pour trouver ce qui vous convient le mieux.

Partager cet article
Auteur: Michal Vilímovský (FR)
Formation: Étudiant en médecine, Troisième faculté de médecine, Université Charles, Prague
Ressources: Traduit et adapté selon Authoritynutrition
Sources des images: Pixabay.com et Dollarphotoclub.com
Date de publication: 23 décembre 2015 16:30
Prochaine date de révision: 23 décembre 2017 16:30
Ce site utilise les cookies pour fournir les services, personnaliser les annonces, et analyzer le trafic. En utilisant ce site, vous l'acceptez. Plus d'informations