22 manières pour les chiens, de participer au bien-être humain

22 manières pour les chiens, de participer au bien-être humain
20 novembre 2015 16:18

Saviez-vous que le chien est un compagnon susceptible de participer à votre bien-être ? Il y a environ un millions de manières par lesquelles votre compagnon canin peut vous aider.

Voici par exemple 22 façons pour les chiens, de participer à votre épanouissement:

1. Les chiens contribuent à l’amélioration de votre humeur


C’est connu, les chiens participent à l’amélioration de l’humeur. Mais saviez-vous que ceci est prouvé scientifiquement ? Le docteur Rebecca Johnson, professeur de soins infirmiers et directrice associée au centre de bien être des animaux à l’école de médecine vétérinaire de l’université du Missouri, a mené une étude consistant à mesurer les changements hormonaux qui se produisent quand les hommes interagissent avec les chiens (1).

Concrètement, son équipe a mesuré les changements hormonaux se produisant chez des personnes interagissant soit avec des chiens leur appartenant, des chiens dont ils n’étaient pas propriétaires (mais avec lesquels ils se montraient aimables), et des chiens robots.

L’équipe a observé que les personnes qui avaient passaient 15 minutes en compagnie de leur propre chien, voyaient croître, leur niveau de sérotonine (une substance chimique favorisant le bien-être) alors que rien ne se produisait avec celles qui étaient avec des chiens ne leur appartenant pas.

Quid du chien robot ?

Vous demandez-vous certainement !! Il se trouve que ce dernier cas de figure entraine une réduction du taux de sérotonine. Comme quoi, le bien être procuré par les chiens ne sera pas remplacé de si tôt par la technologie !!

2. Les chiens contribuent à la réduction de la pression artérielle


Karen Allen, professeur adjoint de médecine à l’Université de Buffalo a réalisé une expérience pour le moins impressionnante, testant les effets de l’interaction avec un chien sur le niveau de la pression artérielle (2).

Pour mener à bien son expérience, elle a contacté des personnes faisant un métier incroyablement stressant : des courtiers. Elle en a choisi 48 qui prenaient tous des médicaments visant à réduire la pression artérielle. Les résultats furent étonnant, car non seulement les personnes interagissant avec les chiens voyaient chuter leur pression artérielle, mais en plus, le contact avec les chiens s’est avéré plus efficace que les médicaments !!

3. Les chiens contribuent à réduire le cholestérol et les triglycérides


Cette découverte, nous la devons à Erika Friedman, une chercheuse qui a publié un livre intitulé « Le livre de Waltham sur les interactions humaines et animales : avantages et responsabilités ».

Elle y a établi une relation de cause à effet entre le bien être et le fait de posséder des animaux. En prenant d’une part 784 personnes âgées entre 20 et 59 ans, et propriétaires d’animaux, et d’autre part, 4957 personnes de la même tranche d’âge n’ayant pas d’animaux, elle en est arrivée à la conclusion que les niveaux de triglycérides des personnes possédant des animaux étaient inférieurs à celui de celles n’ayant pas d’animaux.

Idem pour la pression artérielle. Par ailleurs, le taux de cholestérol de ceux ayant des animaux mâles était significativement plus faible. Mais le plus fou réside sans doute dans le fait que les propriétaires d’animaux avaient beaucoup plus tendance à consommer de l’alcool et exagérer avec la nourriture, ce qui était susceptible d’augmenter le risque de maladies cardiovasculaires.

Cependant, ces derniers étaient les plus actifs, ce qui pourrait expliquer les faibles taux évoqués plus haut. Comme quoi, le style de vie mené et le fait de posséder des chiens a bien une véritable influence.

4. Les propriétaires de chiens ont des cœurs plus sains


Vous-vous en doutez, la majeure partie des arguments exposés ci-dessus, jouent un rôle déterminant dans le fait de disposer d’une bonne santé cardiovasculaire ! Après plusieurs études, l’association américaine du cœur en est arrivée à la conclusion que posséder un chien réduit les risques de maladies au niveau du cœur (3).  D’après le docteur Glenn N. Levine, responsable du comité ayant publié ladite déclaration, posséder un chien permet de réduire la réaction de l’organisme au stress, idem pour la fréquence cardiaque, la pression artérielle et la libération d’adrénaline. Ceci ne s’observe par contre pas chez les sujets n’ayant pas de chien.

5. Caresser un chien permet de surmonter la dépression


D’après l’étude intitulée « Diagnostic du SIDA et de la dépression sur une cohorte multicentrique : impact des chiens sur leurs propriétaires malades » menée par Siegel JM, Angulo FJ, Detels R, Wesch J,A. Mullen et publiée dans AIDS Care, les PV/VIH possédant un chien étaient beaucoup moins susceptibles de faire une dépression (4). Fait intéressant, ceci ne s’observait que chez les hommes infectés par le VIH. Par ailleurs, cette étude a révélé que l’interaction avec les chiens libérait de la sérotonine, de la dopamine et de l’ocytocine, bref, autant d’éléments contribuant à réduire les effets de la dépression. Avouez que c’est plutôt cool !!

6. Posséder des chiens rends beaucoup plus actif


D’après une étude publiée dans le journal de l’activité physique et de la santé, les propriétaires de chiens avaient une meilleure condition physique, car ils marchent au minimum 150 minutes par semaine, et pratiquent notamment la marche rapide. D’après une autre étude menée par l’université du Missouri, les personnes pratiquant la marche en compagnie d’un chiot étaient beaucoup plus rapides que le commun des humains (5).

7. Les chiens sont même susceptibles de détecter le cancer


Cet état de choses est connu depuis deux décennies, bien que cela remonte à plus loin d’après certaines personnes. C’est dans un numéro de« The Lancet » que la première étude à ce sujet a été  publiée en 1989. Dans le rapport, un anonyme est venu en consultation inspecter un grain de beauté, déclarant que son chien ne cessait de le renifler et avait même essayé de le mordre ! Suite à la biopsie, il s’est avéré que le grain de beauté était en fait un mélanome malin. Il ne s’agit guère d’un cas isolé, car plusieurs autres études sont venues corroborer ce constat, faisant notamment cas de cancers du sein, du colon, de la vessie, du poumon, tous détectés grâce à des chiens (6). A ceci, il convient d’ajouter que sur un échantillon de 38 patients, la présence d’un chien a permis de détecter un cancer colorectal chez 33 personnes. En somme, il est inutile de recourir à un médecin quand on a un chien….Enfin presque quoi !

8.  Les propriétaires de chiens sont beaucoup plus sociables

C’est connu, posséder un chien permet de briser la glace quand vient le moment d’interagir avec d’autres personnes. Ceci est lié au fait que quand on a un chien, on lui parle souvent, on lui accorde beaucoup d’attention, ce qui se répercute sur les relations sociales. Notez par ailleurs que certains chiens sont spécialement formés afin d’aider les personnes peu sociables. C’est notamment le travail dont s’occupe l’organisation Midnight Sun Service Dogs (7).

Ces chiens arrivent à sentir grâce à  un dispositif particulier, (stimuli lié à une pression tactile) quand leur maitre est désemparé et les conduisent rapidement vers un lieu sûr.

Mais ils sont aussi formés pour aider leurs propriétaires à  se faire des amis et améliorer leur vie sociale. Avouer que c’est plutôt sympa !!

9. Grandir avec les chiens  permet de réduire les allergies

Thomas Platts-Mills, allergologue à  l’université de Virginie a constaté suite à une étude menée ave des chercheurs suédois, que les enfants ayant vécu en compagnie d’animaux domestiques ont plus de chance d’éviter les allergies induites par la présence d’animaux de compagnie (8). Une autre étude allant dans le même sens a révélé que les bébés grandissant avec des animaux de compagnie avaient 77% moins de chances, d’être sujets à  des allergies.

10.  La présence des chiens renforce le système immunitaire


Suite à plusieurs études, James E. Gern, pédiatre à l’Université de Wisconsin-Madison, en est arrivé à la même conclusion que le docteur Platts-Mills, et en a ainsi déduit que les personnes grandissant en compagnie de chiens avaient un système immunitaire beaucoup plus résistant. C’est connu, les chiens ont un pelage où sont présentes certaines bactéries. En étant au contact de ces bactéries et allergènes, le système immunitaire devient beaucoup plus résistant. Ces conclusions furent corroborées par une étude ultérieure réalisée en pédiatrie dont les résultats ont révélé que les enfants grandissant en compagnie de chiens ne tombent pas souvent malades (9).

11. Les chiens peuvent détecter une hypoglycémie


Saviez-vous que la glycémie a une odeur ? Les chiens peuvent être formés pour la détecter, et plusieurs organisations font ce travail de formation. Les pics et les chutes du taux de glycémie peuvent donc être détectés grâce aux chiens. Ainsi, les propriétaires une fois alertés, font en sorte de prendre les dispositions qui s’imposent (10).

Le plus intéressant, c’est que certains chiens n’ont même pas besoin d’être formés pour sentir cette odeur. Un pitbull errant nommé Tatertot a détecté une hypoglycémie chez un garçon de 4 ans nommé Peytton. Il est parvenu à avertir la mère de l’enfant, et c’est ainsi que ce dernier a pu être sauvé.

12. Les chiens, ces thérapeutes


Autre détail intéressant, les chiens peuvent également réconforter les personnes ayant vécu un traumatisme grave. Des chiens sont par exemple venus en aide à des enfants suite à la fusillade survenue à Sandy Hook. Un jeune garçon qui n’a même pas pu se confier à ses parents a été capable de le faire avec un chien. Une fille qui n’avait pas parlé à sa mère depuis la fusillade s’est mise à le faire (11). 

D’après Tim Hetzner, chef de K9 Comfort Dogs: «  Nous avons remarqué à plusieurs reprises que les enfants parlaient aux chiens comme s’ils étaient en présence de conseillers velus. Les chiens ont une excellente capacité d’écoute et font preuve d’un amour inconditionnel. Ils savent écouter sans interrompre ni porter le moindre jugement.

13. Les recherches sur le cancer canin font avancer celles sur le cancer humain


D’après les statistiques, environ 1 chien sur 3 sera confronté à un cancer au cours de sa vie. Comme les propriétaires ne veulent pas que leurs animaux soient malades, nombreuses sont les fondations qui font des recherches  et des sensibilisations sur le cancer canin (12). Ces dernières permettent de se rendre compte que certains types de cancers sont communs aux hommes et aux chiens.

14. Les chiens peuvent booster vos relations amoureuses


Si vous êtes célibataires et êtes en quête d’amour, il y a de fortes chances pour que vous mettiez « J’adore les chiens » si vous utilisez les sites de rencontres. Vous serez sans doute enchantés d’apprendre que certains grands sites sont spécifiquement dédiés aux personnes possédant des chiens. C’est par exemple le cas de Pets-Dating et Rencontre-Animaux.

Outre ces options virtuelles, avoir un beau chiot permet de rencontrer de beaux mecs et de belles filles, c’est là un secret de polichinelle.

15. Les chiens font attention aux personnes atteintes de TDAH et de SSPT


Certains chiens sont spécialement formés pour aider les enfants souffrant de TDAH (Trouble de Déficit de l’Attention/hyper activité) (14). Concrètement, ladite aide consiste à favoriser la concentration et améliorer la surcharge sensorielle. Leur action peut aussi consister en une stimulation sensorielle. La même aide s’observe en cas de SSPT (Trouble de Stress Post-Traumatique)

16. Ils stimulent les sens des enfants et adultes autistes


En plus d’aider les enfants atteints de TDAH, les chiens aident également ceux atteints d’autisme au moyen des mêmes activités thérapeutiques. Ils soulagent et favorisent la concentration. Leur présence apaise et ils font office de compagnons digne de confiance. Par ailleurs, ils peuvent constituer un point de repère pour leurs propriétaires, les empêchant de ce fait de vagabonder.

17. Les propriétaires de chiens ont des os plus solides


Quand vous faites de l’exercice physique, vous ne renforcez pas que vos os. Vous favorisez également une certaine solidité osseuse, surtout quand vous pratiquez des exercices appropriés pour la perte de poids. Voilà d’ailleurs pourquoi les exercices favorisant la perte de poids font partie de ceux visant à traiter l’ostéoporose. A force de sortir avec un animal, les personnes possédant un chien affermissent leurs os.

18. S’exercer en compagnie d’un chien permet de traiter l’arthrite


Les personnes atteintes de cette affection savent pertinemment que s’exercer est la meilleure manière de rester en forme et d’être soulagé. Les médecins recommandent en général soit de bouger, de faire du renforcement musculaire, ou alors de l’aérobie (15). Ainsi, lancer un frisbee quand vous êtes avec votre chien peut être une solution intéressante.

19. Ils sont aussi capables de vous réchauffer


La thérapie par la chaleur permet de lutter contre la douleur chronique, notamment les maux de dos (16). Elle favorise la dilatation des vaisseaux sanguins, stimule les récepteurs sensoriels de la peau, et aide à étirer les tissus mous. Généralement, la thérapie par la chaleur nécessite que l’on dispose d’un coussin chauffant. Un chien peut jouer ce rôle et procurer la chaleur requise pour soulager les personnes qui souffrent de douleur chronique. C’est notamment le cas du chien nu mexicain.

20. Les chiens sont capables de détecter les crises


Ne me demandez surtout pas comment ils s’y prennent, je ne saurais trop que vous répondre. On pense que le langage corporel change quand une crise est imminente, ce qu’arrive à détecter le chien. Un autre point de vue fait état d’un changement d’odeur ou d’une accumulation électrique avant la survenue d’une crise. En donnant l’alerte, bon nombre de chiens sont ainsi parvenus à sauver des vies.


21. Les chiens comprennent les personnes atteintes d’Aphasie


Ce trouble du langage empêche de s’exprimer convenablement et peut s’avérer très frustrant. Le chien par son aptitude à comprendre, peut redonner confiance aux malades.

22. Les chiens savent calmer


Comme spécifié plus haut, les chiens aident à lutter contre les dépressions chez les personnes atteintes du VIH et régularisent la pression artérielle des personnes stressées (17). Enfin, il n’y a rien de tel que de rentrer chez soi après le boulot et de câliner son chien. C’est si bon !!

Partager cet article
Auteur: Michal Vilímovský (FR)
Formation: Étudiant en médecine, Troisième faculté de médecine, Université Charles, Prague
Ressources: Traduit et adapté selon Herepup.com
Sources des images: Dollarphotoclub.com
Date de publication: 20 novembre 2015 16:18
Prochaine date de révision: 20 novembre 2017 16:18
Ce site utilise les cookies pour fournir les services, personnaliser les annonces, et analyzer le trafic. En utilisant ce site, vous l'acceptez. Plus d'informations