Le thé chaï, ses bienfaits et effets secondaires

Le thé chaï, ses bienfaits et effets secondaires
4 août 2015 22:45

Vous aimez le thé chaï ? Vous voulez savoir s’il contient de la caféine ou d’autres substances ? Et si on parlait de ses avantages et inconvénients pour la santé ? Vous découvrirez dans cet article tout ce que vous souhaitez savoir sur le thé chaï.

Le thé chaï, c’est quoi?

Quand du thé noir est mélangé avec des herbes et des épices, du masala chaï est formé. Cette boisson colorée a vu le jour en Inde. Elle est ensuite devenue célèbre dans le monde entier, en devenant le thé-vedette de nombreuses boutiques et salon de thé. Ce thé est composé d’une combinaison de poivre noir, de bâtons de cannelle, de clous de girofle et de gingembre. Mais, pour plus de saveurs, d’autres poudres et herbes peuvent y être ajoutées.

L’étymologie

Un petit peu d’étymologie du terme « thé chaï » nous aidera à en savoir plus sur le thé chaï. Dans de nombreux pays asiatiques, chaï est le terme utilisé pour le thé. Ce mot vient du terme « chay » utilisé dans la langue persane. Le mot chinois «cha» est lui-même à l'origine de ce mot persan. Le terme «chaï» est utilisé pour indiquer le thé dans de nombreux pays orientaux. Ainsi, dans certaines langues, l’expression « thé chaï » est un pléonasme. Cette expression fait principalement référence à un thé épicé. C’est pour cela que le chaï diffère des autres thés. Dans de nombreux États de l'Inde, on mélange du lait avec du thé noir pour obtenir du chaï. Pour le distinguer des autres thés et café qu’ils proposent, en particulier du latte (un café cuit à la vapeur avec du lait), il est appelé « thé chaï » aux Etats-Unis. Dans certains pays arabes, ce thé est nommé «Kark chaï».

Contexte historique

En Inde, bien que de nombreuses plantes à thé soient cultivées, il a toujours été utilisé en tant que médicament plutôt que rafraîchissement. Le thé Chaï est utilisé par les Indiens en raison de ses avantages.

Dans les années 1830, quand le thé chaï est arrivé sur le marché international, il n’avait pas d’équivalent. A cette époque, l’économie de la Chine s’était fortement développée grâce à l’exportation de thé. Mais la Compagnie des Indes n’était pas satisfaite. Ils avaient une grande admiration pour les Chinois, mais avaient l’ambition de faire un meilleur thé qu'eux. C’est à cette période-là que le thé Assam a gagné en popularité. Ainsi, la Compagnie des Indes a décidé de développer la culture de cette plante à thé. En quelques années, le thé chaï est devenu populaire partout en Grande-Bretagne. Cependant, ce thé n’a pas connu de grand succès en Inde, principalement car les Indiens détestaient les Britanniques. Cependant, la Grande-Bretagne a réussi à en faire un thé plus populaire en le proposant à la vente dans les magasins de thé locaux.

Le thé chaï a donc été, à la base, créé pour concurrencer le thé chinois. Ce thé a d’abord gagné en popularité en Angleterre puis en Inde. Il est maintenant utilisé dans le monde entier grâce à ses nombreux bienfaits pour la santé.

Les substances présentes dans le thé chaï

Il existe différentes recettes de thé chaï qui dépend principalement de sa consommation. Certains ingrédients communs à tous sont le gingembre, la cannelle, le thé noir, les clous de girofle, le fenouil, le poivre noir, un édulcorant et le lait. Ci-dessous quelques épices utilisées dans le thé chaï:

La base de thé -  Le thé Assam (un thé noir fort) est généralement utilisé en tant que base de thé. Il est essentiel d'utiliser un thé fort, de sorte que les autres épices ne dominent pas le goût du chaï. Ce thé est largement utilisé en Inde pour faire du thé chaï, en raison de sa rentabilité. Utiliser du thé noir n’est pas toujours nécessaire. Par exemple, la base de thé du chaï du Cachemire est du thé vert Gunpowder.

Épices - Penchons-nous maintenant sur les épices présentes dans le thé chaï. La cardamome verte est l'épice la plus puissante que l’on puisse trouver dans le thé chaï. Du poivre et épices sont généralement mélangés pour obtenir de la cardamome verte. On ne peut pas confondre la cardamome noire et verte. Le gingembre et la cardamome sont les principales épices utilisées. Ainsi, quelle que soit la marque de thé chaï que vous achetez, vous y trouverez très certainement ces deux épices. Vous aurez par contre le choix quant aux autres épices. Ainsi, en plus de ces deux épices de base, le chaï peut contenir des clous de girofle, du poivre, ou de la cannelle. Entre la cardamome et le gingembre, la cardamome est l’épice la plus importante. En outre, dans différentes régions, la composition des épices peut être différente. A titre d'exemple, considérons le thé chaï du Cachemire. Dans ce thé, au lieu d'utiliser du thé noir comme base, c’est du thé vert qui est utilisé. Dans certains thés, certaines épices sont évitées à tout prix. La coriandre, la rose, le piment, le cumin et la noix de muscade peuvent, elles, être ajoutées au thé chaï, les épices utilisées dépendant de la marque achetée.

Avec du lait - L'utilisation de lait de bufflonne pour faire du thé chaï est courante en Inde. Mais, aux Etats-Unis, c’est plutôt du lait de vache qui est bu. On ajoute du lait (la moitié du volume d’eau) à l’eau utilisée et on porte le tout à ébullition. On utilise parfois du lait condensé pour rehausser la saveur. Vous pouvez aussi complètement remplacer l’eau par du lait.

Ajout d'un édulcorant - Il existe un certain nombre d'édulcorants disponibles sur le marché. En règle générale, tous peuvent être ajoutés au thé chaï. Les édulcorants les plus couramment utilisés dans le thé chaï sont le miel, le sirop, le sucre, la cassonade, le sucre de coco, le sucre de palme, etc. Dans certaines régions reculées de l'Inde, le jaggery (sucre brun foncé rugueux) est également utilisé comme édulcorant. Vous pouvez ne pas ajouter d’édulcorant si vous n’aimez pas le thé sucré.

Valeur nutritive du thé Chaï

Le thé chaï non sucré ne contient ni graisses, ni vitamines, ni glucides, ni calories. Toutefois, quand des édulcorants comme le sucre et le miel sont ajoutés au chaï, cela apporte une certaine teneur en glucides et calories. Un ajout de lait apportera du calcium, des protéines, de la vitamine A, du fer et des calories. Le tableau suivant vous donnera une idée globale des valeurs nutritives du thé chaï:

Information nutritionnelle par portion de 500 millilitres (mL).

Nutriments mg % des AJR
Cholésterol 20 7
Sodium 115 5
Glycides 45 000 15
Graisses 4 500 7
Graisses saturées 2 10
Vitamine A - 8
Fer - 2
Caféine 95 -

Bienfaits du thé chaï

Maintenant, penchons-nous sur les vertus du thé chaï. Ce thé a un certain nombre d'avantages, sachant que les différents thés chaï ont chacun des bienfaits différents. Il y a deux méthodes qui permettent de déterminer les bénéfices pour la santé que peut avoir un thé. Une méthode consiste à détailler les ingrédients du thé chaï et à donner les avantages de chacun séparément. L'autre manière est d'énoncer les bienfaits du thé chaï en général. Ces deux moyens sont utilisés dans cet article pour avoir une meilleure vue d'ensemble.

Bienfaits des différents ingrédients

Commençons par la méthode détaillant les vertus de chacun des ingrédients. Les éléments utilisés dans le thé chaï renforcent souvent les effets les uns des autres, en travaillant en osmose. Ci-dessous certains des ingrédients souvent utilisés et leurs avantages respectifs:

1. Le thé noir

Le thé noir est très bénéfique pour la santé, car il contient un certain nombre d'antioxydants. Vous pensez peut-être que le thé noir se contente d’agir comme un antioxydant ordinaire, mais ce n’est pas le cas. Il aurait en plus une action de prévention en empêchant les maladies cardiovasculaires. En effet, ce thé aide à abaisser le taux de « mauvais » cholestérol, et maintient les taux de « bon » cholestérol. Certaines études suggèrent aussi que le thé noir aiderait à lutter contre les infections virales et le développement de certains types de cancer (1).

2. La cardamome

La cardamome contribue grandement à faciliter le processus de digestion. Elle aiderait également à renforcer le système immunitaire. Cette épice est présente dans différents médicaments. Le thé chaï aide le corps à lutter contre les différentes maladies respiratoires, et permet une bonne circulation du sang dans le corps. Des recherches ont également démontré que la cardamome avait des propriétés antioxydantes (2).

3. Le gingembre

Le gingembre présent dans le thé chaï lui fournit un certain nombre d'avantages. Certains des principaux avantages de gingembre comprennent son action anti-inflammatoire et le renforcement du système immunitaire. De nombreuses affections inflammatoires telles que l'arthrite et l'arthrose peuvent également être réduites ou prévenues par la consommation de gingembre. En plus de cela, le gingembre a de nombreuses propriétés anti-oxydantes (3). Dans une étude, il a été constaté que le gingembre avait des effets sur  l'enzyme antioxydante hépatique.

4. La cannelle

La cannelle est très utile dans le contrôle de la glycémie. Elle faciliterait aussi le processus de digestion. La cannelle a également des propriétés antibactériennes et anti-oxydantes.

5. Le fenouil

On peut trouver du fenouil dans certains thés chaï. Le fenouil contient beaucoup de vitamine C et de fibres. Le fenouil est également bénéfique pour les patients cancéreux.

6. Le poivre noir

Le poivre noir est très utile pour le métabolisme. Certaines recherches ont prouvé que le poivre noir aide à lutter contre le stockage des graisses dans le corps et maintient le taux de graisses dans le corps à un niveau minimum. De plus, le poivre noir est très bénéfique contre les bactéries et les maladies gastro-intestinales (4).

7. Les clous de girofle

Les clous de girofle sont très bénéfiques à l’organisme. Ils peuvent aider à lutter contre d’éventuelles douleurs liées à des ulcères, et aideraient le processus de digestion. Les clous de girofles auraient aussi certaines propriétés antibactériennes.

Bienfaits globaux

Passons maintenant aux avantages généraux du thé chaï. Certains des avantages généraux de ce thé ont été mentionnés ci-dessous:

1. Propriétés antioxydantes

Ce thé a des propriétés antioxydantes puissantes. La température n’a aucun effet sur les propriétés antioxydantes de la caféine, selon l'école de médecine de l'Université d'Indiana. Le professeur de pharmacie de cette école, le Dr James Klaunig affirme, concernant les bienfaits du thé, « Si vous consommez du thé comme une boisson, et ne le prenez pas en tant que supplément occasionnel, vous obtiendrez plus d'avantages. Il y a un débat en cours quant à savoir quel thé est le plus bénéfique entre le thé avec caféine et le thé décaféiné. Je pense que, peu importe le thé que vous consommez, vous en obtiendrez des avantages. Peu importe que vous utilisez du thé vert ou noir pour votre chaï, vous profiterez toujours de tous les avantages antioxydants du thé ».

Les dommages causés aux cellules et tissus sont minimisés grâce aux propriétés antioxydantes du thé noir présent dans le thé chaï. Le gingembre est aussi un puissant antioxydant présent dans ce thé. Voilà sans doute la raison pour laquelle le thé de gingembre est si populaire. Le magazine « Les aliments les plus sains du monde » affirme que le thé chaï est très utile dans la lutte contre certains types de cancers, en particulier contre le cancer de l'ovaire. Les propriétés antioxydantes du thé chaï sont également augmentées par la présence de poivre noir. La cardamome présente dans le thé chaï est aussi très bénéfique et a beaucoup de propriétés antioxydantes. Le cancer de la peau peut aussi être prévenu par la consommation de cette épice.

2. Propriétés anti-inflammatoires

Le thé chaï a propriétés anti-inflammatoires, principalement en raison de la présence de gingembre. Différentes inflammations peuvent être traitées grâce au gingembre dans le thé chaï. C’est la raison pour laquelle le thé chaï est recommandé par l'Ayurveda (un système de guérison naturelle dans la culture indienne). Le gingembre a été salué en raison de ses propriétés anti-inflammatoires dans un document publié récemment par Grzanna et ses collègues scientifiques (5). Il y a plus de preuves que le gingembre a des propriétés anti-inflammatoires. Un article a été publié récemment dans le "Journal of Medicinal Food" en 2005, affirmant que le gingembre était maintenant utilisé en remplacement des médicaments anti-inflammatoires. De plus, les clous de girofle présents dans le thé chaï ont également des propriétés anti-inflammatoires. Selon un article publié en Octobre 2010, la cannelle aurait également des propriétés anti-inflammatoires.

3. Aide à la digestion

Si l'on devait choisir un facteur commun à tous les maux, ce serait les problèmes de digestion. Ceci prouve l'importance du bon fonctionnement du système digestif. La digestion est facilitée par le thé chaï. La cannelle aide à la digestion et lutte contre la diarrhée et les nausées. Toutefois, l’ingrédient contenu dans le thé chaï ayant le plus grand impact sur la digestion est le poivre noir. Lorsque le poivre noir est ingéré puis digéré, il aide dans la sécrétion de certaines enzymes pancréatiques, qui régulent l'ensemble du processus de digestion des aliments longs à digérer, comme les graisses. Le gingembre est aussi extrêmement utile dans la favorisation d’une bonne digestion.

4. Réduction du risque de cancer

Vous pourriez être surpris de savoir que le thé chaï a la capacité de lutter contre le cancer. Le cancer peut être combattu par les composés phytochimiques et antioxydants présents dans le thé chaï. Pour comprendre le fonctionnement du thé chaï, vous devez d’abord savoir comment un cancer se développe. Le cancer se propage en endommageant les cellules et l'ADN sains. Ainsi, des «cellules rebelles» attaquant les autres et leurs nombres ne cessent d’augmenter dans le corps. Différents types de cancer comme celui de l'estomac et du côlon peuvent être évités par une consommation quotidienne de thé chaï.

Certaines épices utilisées dans l’élaboration du thé chaï réduisent le risque de cancer et aident à mettre fin à la croissance des cellules cancéreuses. Les propriétés antioxydantes du thé chaï sont accrues en raison de la présence de différentes épices comme la cardamome, le poivre noir et le gingembre. Ces épices sont particulièrement bénéfiques lors du traitement du cancer. Le cancer de l'ovaire et le cancer colorectal (également connu comme le cancer rectal, impliquant la formation de cellules cancéreuses dans le rectum ou le côlon) peuvent être traités par le gingembre. Le cancer de la peau sans présence de mélanome (une catégorie plus large des cancers de la peau dans laquelle différents cancers de la peau sont présents) peut également être empêché en raison des propriétés anti-oxydantes de la cardamome.

En plus de lutter contre certains cancers, le thé chaï préviendrait certaines maladies cardiovasculaires. Différentes épices dans le thé chaï réduisent la pression sanguine, ce qui diminue les risques de développer une maladie cardiovasculaire. La pipérine, l'antioxydant présent dans le poivre noir, empêcherait l’endommagement des cellules et des tissus.

5. Lutte contre l'anxiété et la dépression

Le thé chaï a des effets antidépressifs. Il aide à lutter contre les symptômes de la dépression. Le sentiment de soulagement et d’apaisement est dû à la caféine présente dans le thé. La caféine est un excitant, et peut aider une personne à faire le plein d'énergie. Ainsi, quand un patient dépressif consomme de la caféine, il se sent soulagé. Le thé chaï peut aussi être fait maison, et utilisé en tant que remède contre l'anxiété. Il apaise le corps et l'esprit. Aussi, les sentiments dépressifs sont éliminés lorsque de la cardamome est ajoutée au thé chaï.

6. Renforcement du système immunitaire

Le système immunitaire peut être renforcé par une consommation régulière de thé chaï. Les défenses immunitaires sont stimulées en raison de la présence de cardamome et de gingembre dans le thé chaï. Certaines maladies courantes telles que les maux de tête, les rhumes, etc., peuvent être évités par une consommation régulière de thé chaï, car ce dernier renforce le système immunitaire.

7. Lutte et prévention du diabète

Ce thé aide au contrôle de la glycémie. Ainsi, le diabète de type 2 peut facilement être évité. On remarque que les gens ayant bu du thé chaï s’abstiennent ensuite de consommer du sucre. Aussi, le thé chaï peut aider les personnes cherchant à réduire leur consommation en sucre ou en caféine. Pour éviter le diabète et bien contrôler sa glycémie, il est recommandé de boire deux tasses de thé chaï par jour. Ne pensez pas que vous pouvez continuer à manger n’importe quoi et à continuer un régime à base de malbouffe en consommant du chaï, qui ne vous sera pas d’une grande aide si vous ne faites pas l’effort de vous-même d’avoir une alimentation saine et équilibrée.

Les effets secondaires du thé chaï

Le thé chaï a de nombreux effets secondaires, mais la grande question est de savoir s’il a de possibles effets secondaires. Une réponse simple à cette question serait oui. Certains des effets secondaires éventuels du thé chaï ont été mentionnés ci-dessous:

1. Effets secondaires de la caféine

Le thé chaï contient de la caféine, et la teneur en caféine dans ce thé est supérieure à celle du café. Il y a 100 mg de caféine dans 500 ml de thé chaï. Si la teneur en caféine dans le thé chaï est trop élevée, cela peut causer des étourdissements, des nausées et une certaine agitation. Aussi, le sommeil peut être perturbé et il peut être difficile de s’endormir en raison de la quantité de caféine dans le corps (6). Dans de rares cas, la pression sanguine peut augmenter suite à une consommation excessive de caféine. Ainsi, vous devriez limiter la teneur en caféine de votre thé chaï. Vous pouvez le faire en évitant le thé noir, et en utilisant du thé vert pour obtenir du thé chaï, car le thé noir contient plus de caféine que le vert. Vous pouvez aussi décaféiner votre chaï.

2. Dangers en cas de grossesse ou d’allaitement

Les femmes enceintes ou allaitants leur enfant devraient être prudentes lors de la consommation de thé chaï, de par sa contenance en herbes et épices. De nombreux effets secondaires peuvent être provoqués par ces plantes. Les herbes à éviter durant la grossesse et l’allaitement incluent la bardane, le guarana, le persil, le thym, la sauge, l’uva ursi, le damiana et la consoude. Évitez de boire du thé chaï qui contient l'une de ces herbes.

D'autres effets secondaires

Outre les effets secondaires mentionnés ci-dessus, le thé chaï peut éventuellement induire d’autres effets indésirables. Ainsi, une carence en fer peut être causée en cas de trop grande consommation de thé. L'absorption de fer dans l'estomac devient une tâche fastidieuse lorsque le thé chaï est consommé, en raison de ses différents composés (7). Aussi, un autre effet secondaire du thé chaï à prendre en compte est qu'il peut interagir avec différents médicaments. Donc, si vous prenez des médicaments ou suivez un traitement, consultez votre médecin avant de prendre l’habitude de consommer du thé chaï.

Préparation du thé chaï

Apprenons maintenant à préparer du thé chaï. C’est un thé assez facile à faire. Vous aurez besoin d’une cuillère à soupe de sucre (ou 1/4 de cuillère à soupe de miel), 1 cuillère à soupe de graines de cardamome, 3 tasses de lait, 5 tasses d'eau, 10 clous de girofle, et 1 cuillère à café de vanille.

Attachez les clous de girofle, la cardamome et la cannelle ensemble. Placez le tout dans une casserole remplie d'eau (les 5 tasses préconisées précédemment). Faites bouillir l'eau progressivement. Ensuite, après avoir éteint le feu, ajouter les feuilles de thé dans l'eau bouillie. Maintenant, prenez les clous de girofle et la cannelle que vous aurez attachés ensemble ainsi que les feuilles de thé. Votre thé est prêt. Vous pouvez y ajouter du sucre ou du miel, puis versez dans une tasse et dégustez!

Conseils pratiques

La préparation du thé chaï est assez simple, mais n’oubliez de suivre quelques-uns des conseils suivants pour bénéficier de plus d’avantages.  La première chose à savoir est de ne pas ajouter tous les ingrédients listés précédemment dans votre thé. Sélectionnez-en quelques-uns et ajoutez-les à votre thé, aux quantités qui vous conviennent. Vous pouvez aussi par exemple remplacer le sucre par du miel ou de la vanille. Sachez aussi qu’il y a plusieurs sortes de cannelle, certaines assez chères et d’autres plutôt bons marchés. Vous pouvez essayer les différentes sortes et sélectionner votre préféré. Vous pouvez également remplacer le thé noir par du thé blanc ou du thé vert. L’essentiel est donc de tester différentes combinaisons, avec des ingrédients différents, pour déterminer quel thé chaï vous préférez.

Conclusion

Nous avons revu tous les bénéfices et effets secondaires possibles du thé chaï. Evitez de boire ce thé si vous êtes enceinte ou que vous allaitez. Veillez aussi à ne pas boire de ce thé en quantité excessive, car la caféine qu’il contient, pourrait avoir des effets négatifs sur votre santé. L'article fournit également des conseils pratiques sur la façon de faire son propre thé chaï. N’hésitez pas à consulter votre médecin pour toute question ou si vous remarquez des symptômes étranges. Cependant, le thé chaï n’a que très rarement des conséquences négatives.

Partager cet article
Auteur: Michal Vilímovský (FR)
Formation: Étudiant en médecine, Troisième faculté de médecine, Université Charles, Prague
Ressources: Voir des références scientifiques numérotées dans l'article
Sources des images: Dollarphotoclub.com
Date de publication: 4 août 2015 22:45
Prochaine date de révision: 4 août 2017 22:45
Ce site utilise les cookies pour fournir les services, personnaliser les annonces, et analyzer le trafic. En utilisant ce site, vous l'acceptez. Plus d'informations