Quelle est la meilleure méthode de transplantation capillaire?

Quelle est la meilleure méthode de transplantation capillaire?
18 juin 2015 13:52

Nous n’apprécions pas les choses à leur juste valeur jusqu’à ce que nous en soyons privés, y compris les cheveux. Nous n’en prenons pas vraiment soin quand nous en avons, mais commençons à les regretter dès la naissance d’une calvitie. Dans une telle situation, vous pouvez vous tourner vers une greffe de cheveux. Un aperçu des différentes méthodes de transplantation capillaire est présent dans cet article, pour vous aider à choisir la procédure vous convenant le mieux. Vous apprendrez aussi comment une greffe de cheveux est réalisée et comment vous pouvez vous y préparer.

La transplantation capillaire

La procédure de transplantation de cheveux a été introduite en 1950. Cette procédure est assez simple. Dans cette méthode, une petite portion du cuir chevelu sans cheveux est enlevée depuis l’arrière de la tête et est remplacée. L’ensemble de la procédure ne prend pas plus d’une journée et vous n’avez pas besoin d’être admis à l’hôpital. En effet, la greffe de cheveux se fait sur place, et vous pourrez directement rentrer chez vous.

Se préparer pour la procédure

Le médecin prendra d’abord quelques photos afin de déterminer l’étendue de la perte de cheveux. Certaines zones à faible densité pourront aussi être traitées. Le médecin vous détaillera ensuite la procédure et les résultats attendus. Il vous montrera précisément les emplacements visés et la forme de la racine de vos cheveux. Il passe ensuite à l’étape suivante : le prélèvement de cheveux de la zone donneuse. Durant cette opération, les cheveux entourant la zone donneuse seront recouverts de bandes de caoutchouc. Les cheveux sont alors coupés sur cette zone.

Ensuite, il faut anesthésier la région donneuse de cheveux. Ainsi, un assistant administrera une anesthésie locale dans cette zone. Avant de procéder au prélèvement, le médecin s’assurera que vous êtes détendu et prêt à vous faire prélever des cheveux. Le docteur attendra que l’anesthésiant fasse effet avant d’extraire la zone souhaitée.

Le médecin enlèvera tous les cheveux de la zone sélectionnée, avec leurs follicules pileux. Les cheveux transplantés seront ceux provenant du donneur lui-même. Après avoir enlevé tous les cheveux de la zone donneuse, le médecin refermera les plaies et recouvrera la zone avec des pansements.

Méthodes de prélèvement capillaire

La méthode d’extraction des cheveux décrite ci-dessus était un exemple simple pour que tous puissent comprendre, mais il existe deux méthodes populaires pour prélever les cheveux de la zone donneuse. L’extraction folliculaire à l’unité et l’enlèvement par bande sont les deux méthodes décrites ci-dessous.

1.    La récolte

C’est la méthode la plus utilisée de nos jours. Le médecin repère l’endroit où la croissance des cheveux est la meilleure et prélèvera les cheveux de cette zone (1). Il retire les cheveux de cette zone à l’aide d’un scalpel. Le médecin s’assurera tout au long du processus que les cheveux sont complètement retirés de la zone donneuse. L’assistant veillera à refermer les plaies au fur et à mesure que le médecin retire des cheveux. L’excès de tissus sont enlevés par la suite à l’aide d’un microscope stéréo-binoculaire. L’assistant du médecin veillera à ce que les cellules folliculaires ne soient pas endommagées dans cette procédure.

2.    L’extraction folliculaire à l’unité

L’extraction folliculaire unitaire est une autre méthode de collecte. Ici, les follicules pileux sont extraits un à un après une anesthésie locale. Tout cela se fait à l’aide de microlames et de fines aiguilles. Cette méthode prend beaucoup de temps et peut valoir la prise de plusieurs rendez-vous chez le médecin. Le temps pris pour cette méthode dépendra surtout de l’expérience du médecin et de la quantité de cheveux à transplanter. La durée de ce processus peut varier de deux heures à deux jours. Cette méthode offre un rendu et un résultat plus naturel, mais son coût est plus élevé (2).

Préparation des follicules

À ce stade, les cheveux ont été prélevés et la zone donneuse cousue et couverte. Les follicules sont produits suite à cela. Durant cette période, vous êtes libre de lire, de faire une sieste ou de regarder la télévision. Vous n’êtes pas obligé de rester allongé pendant la durée de cette procédure, vous êtes libres d’aller et venir et de discuter avec le personnel. Pendant ce temps, les médecins modèlent les cheveux prélevés et produisent des unités de follicules pileux. Il peut y avoir quatre follicules par unité.

Positionnement des follicules pileux

Une fois que vous vous êtes reposé et que les follicules sont prêts, vous serez anesthésié une seconde fois. La zone receveuse de cheveux sera anesthésiée. Le médecin fera des petits trous sur le cuir chevelu de la zone receveuse, afin d’y placer les follicules pileux. Le médecin devra se concentrer et vérifier jusqu’au moindre détail lors de cette étape cruciale. Les résultats obtenus seront proches du naturel. Le médecin prendra garde à bien placer les implants à la profondeur adéquate.

Après la procédure

Une fois que les follicules pileux en place, le médecin s’assurera de leur bon positionnement. Vous devrez ensuite écouter attentivement le médecin ou son assistant. En effet, ces derniers vous donneront es directives et recommandations sur la manière dont vous devrez prendre soin de la zone transplantée. Ils vous fourniront aussi des médicaments, tout en vous indiquant la manière et la fréquence à laquelle les prendre. Des instructions en cas d’éventuel malaise vous serez également données.

Après avoir subi une transplantation capillaire, vous devrez garder à l'esprit certaines choses. Après l'opération, lavez-vous les cheveux avec soin. Après cela, faites examiner vos cheveux par un professionnel de santé. Vous devriez par la suite prendre soin de vos cheveux si vous ne souhaitez pas revoir de médecin. Vous pourriez souffrir de démangeaisons ou de douleurs dans votre cuir chevelu, mais ne vous en inquiétez pas plus que cela. Prenez un jour de congé et reposez-vous, et vos douleurs devraient s’estomper. Au bout de quelques jours vous pourriez remarquer des coupures ou des rougeurs sur votre cuir chevelu. Votre tête pourrait aussi gonfler mais ce sont des réactions normales qui disparaîtront au bout d’un jour ou deux. Une semaine après la chirurgie toust les symptômes devraient avoir disparus.

Méthodes de transplantation capillaire

Penchons-nous sur quelques méthodes courantes de transplantation capillaire. Certaines d’entre elles sont mentionnées ci-dessous:

1. Technique du poinçon

Comme son nom l'indique, dans cette technique, un poinçon de 4 mm est utilisé. A l'aide du poinçon, les follicules pileux de la zone donneuse sont prélevés. Entre 12 et 30 cheveux seront pris de la sorte. Ces cheveux sont placés dans un cylindre perforé et placé sur la zone receveuse. Le médecin se débarrassera des peaux chauves de la zone receveuse. Une chose intéressante dans cette technique est que les trous dans la zone de prélèvement ne sont pas cousus, mais sont laissés tels quels, pour guérir par eux-mêmes. Cette méthode de transplantation capillaire est rare de nos jours, mais était courante il y a environ 25 ans.

Grâce à cette méthode, la tâche principale, qui est de repeupler les zones chauves de la tête avec des cheveux est terminée. Cependant, cette méthode donne un air « plumé », les cheveux se font rares sur la zone transplantée. Cependant, après deux ou trois visites chez le médecin, tout devrait s’arranger et vous devriez retrouver une chevelure aussi fournie qu’auparavant. Cependant, la forme de la frontière entre votre front et vos cheveux ne pourra pas être prévue ou contrôlée. Plusieurs visites chez le médecin n’y changeront rien et cela risque d’être plus problématique si vous avez des cheveux épais. Bien que la greffe au poinçon ait gagné en popularité, elle a été écartée par la plupart médecin car de meilleures méthodes de transplantation capillaire ont été développées.

Vidéo 1: Technique de transplantation capillaire au poinçon

Discutons maintenant des quelques problèmes de cette technique. L’un des pires effets secondaires de cette méthode est qu’elle ne donne pas un aspect naturel. De plus, les cheveux transplantés étaient peu nombreux et fins. Un autre défaut de cette technique est que beaucoup de cheveux ont été perdus en raison du poinçonnage. Cela était dû au fait que l'angle exact d’extraction était inconnu aux médecins, car ils ne voyaient que la surface de la peau, et non l’implantation du follicule pileux. Quelque temps après l'introduction de cette technique, pour résoudre le problème de l’apparence peu naturelle et « déplumée », les médecins ont commencé à utiliser de plus petits poinçons. Cependant, ceci a aggravé le problème au lieu de l’arranger.

Un autre défaut majeur de cette technique est que trop peu de cheveux repoussent, ceci car beaucoup de poils sont coupés au lieu d’être retirés entièrement. Aussi un autre effet secondaire est que, en raison du manque d'oxygène, les follicules pileux placés au centre de grands trous ne se développent pas beaucoup. Pour cette raison, les cheveux sont dispersés et la calvitie est encore importante.

Un autre effet secondaire de cette technique est que, en raison de cette technique, les cheveux des donateurs ne sont pas récupérés et sont perdus. Dans certains cas, l'ensemble du processus n’est pas fini, car il n’y a plus de cheveux à transplanter, notamment dans le cas où la zone donneuse a été complètement prélevée.

De plus, de grandes coupures et de grandes cicatrices peuvent être laissées sur le crâne en raison du poinçonnage. C’est pour cela que la procédure est réalisée en plusieurs visites. En une séance, de 20 à 40 cheveux sont greffés. Étant donné que plusieurs visites sont nécessaires dans ce procédé, il peut y avoir des problèmes de concentration, et donc de plus grands risques de problèmes.

Nombreux ont été les praticiens qui ont tentés de diminuer ou d’amoindrir les effets de cette technique mais tous ont échoués. Cette technique est rarement utilisée de nos jours car de meilleures techniques existent maintenant.

2. Technique de mini-greffe/micro-greffe

Après avoir retiré une ou plus des parties de la peau de la zone donneuse, les mini-greffes sont faites. Lorsque les cheveux sont retirés de la zone donneuse, la zone donneuse est cousue ou fermée par une autre méthode, de sorte que la plaie guérisse rapidement. Ensuite, les cheveux sont coupés en mini ou micro greffons, pour qu'ils gardent leur place appropriée dans la zone receveuse. Environ trois à huit cheveux sont présents dans les mini-greffons. Dans les micro-greffes, seulement deux à quatre cheveux sont présents. Il est surprenant de savoir que des microscopes ne sont pas utilisés dans la préparation de ces greffes, et qu’elles sont faites à l'œil nu ou à la loupe.

La procédure de préparation des micro-greffes peut durer de 2 à 8 heures, tout dépendant du nombre de greffons. Cependant, parfois, la transplantation de cheveux peut nécessiter plusieurs visites chez le médecin. Pour vous assurer d’obtenir un aspect naturel, le médecin mélangera les grands et petits greffons.

Vidéo 2: Technique de micro-greffe capillaire

Maintenant, penchons-nous sur quelques-uns des avantages de cette méthode de transplantation capillaire. Le principal avantage de cette méthode, est l’aspect naturel qu’elle offre. De plus, la zone donneuse n’est autant endommagée que dans la technique du poinçonnage. En raison de ces avantages, les mini-greffes et micro-greffes sont couramment utilisées de nos jours. Cette technique est moins demandeuse en temps que la technique folliculaire. D’après la majorité des gens, les résultats sont esthétiquement meilleurs par la technique de transplantation de follicules, mais le procédé de micro et mini-greffe donne aussi de très bon résultats.

3. Technique multi-bande

Beaucoup de lames de scalpel sont utilisés dans cette méthode. Ces lames de scalpels sont passées à travers la zone donneuse. Cette méthode est différente de la méthode du poinçon en ce qu'elle peut ouvrir les coupures et ecchymoses laissées par le poinçon. Initialement, la méthode multi-bande a été introduite pour faciliter la technique de poinçonnage. Elle réduit les coupures produites par cette dernière.

Les problèmes produits par la méthode multi-bande sont semblables à ceux entraînés par la technique du poinçon. Le problème principal est que le médecin ne peut pas voir l'angle avec lequel couper les cheveux. Et il devra aussi éviter de couper le follicule. Mais cela est dangereux parce que le manque de visibilité pourrait entraîner une coupe des follicules. Un autre problème avec ce procédé est que l'angle des scalpels sont fixées et ne peut être modifié. Pour cette raison, aucun réglage ne peut être effectué pour changer la direction des cheveux présents sur la tête.

Un autre problème avec ce procédé est que la direction de cheveux est modifiée en raison des lames. Les lames étant fixées ensemble, une des lames peut suivre un cheveu et les autres peuvent endommager le cuir chevelu et créer des coupures sur la tête. Les follicules sont endommagés car plusieurs lames sont présentes sur un couteau à lames multiples. Cela provoque de graves dommages aux follicules. Aussi, quand les cheveux sont coupés, quelques lames pourraient trop profondément. Ainsi, des plaies peuvent être entraînées, et des follicules endommagés.

En raison de tous les problèmes mentionnés ci-dessus, ce procédé a été abandonné par la plupart des médecins, car cela semble faire plus de mal que de bien.

4. L’extraction d'unité folliculaire

Nous arrivons maintenant à la méthode la plus largement utilisée dans la transplantation capillaire, la méthode d'extraction d'unité folliculaire. Dans ce procédé, on obtient des cheveux pour la transplantation d'unités folliculaires. A partir de la zone donneuse, on obtient des unités folliculaires. Ce qui est intéressant est qu’aucune coupe n’est faite dans la zone donneuse. Avec l'aide d'un petit poinçon de 0,8 mm à 1 mm, des petits trous sont réalisés sur le follicule, et ils sont extraits à partir de la tête.

Une chose importante à mentionner est que, contrairement à la croyance populaire, l’extraction de follicule et la transplantation folliculaire est plus ou moins la même chose. Sachez que vous pouvez envisager la FUE (extraction d'unité folliculaire) comme une sorte de FUT (transplantation d'unité folliculaire). Dans une FUE, les unités folliculaires ne sont pas obtenues à partir d'une bande. Au lieu de cela, elles sont obtenues directement à partir de la tête. Il est, par conséquent, inutile de faire une comparaison entre la FUT et la FUE. La seule différence entre une FUT et une FUE peut être la manière dont les cheveux sont extraits de la zone donneuse. Mis à part cela, les deux procédés sont les mêmes.

Vidéo 3: Extraction d'unité folliculaire pour transplantation capillaire

Considérons la procédure de cette méthode de transplantation capillaire. Avant l'intervention, les cheveux de l'ensemble de la zone donneuse sont enlevés. On cherche ensuite à obtenir des greffons depuis la zone donneuse. Ceux-ci sont obtenus à l'aide de poinçons de 0,8 mm à 1 mm. Le follicule est extrait à l'aide du côté tranchant du poinçon. Ensuite, l'unité folliculaire est maintenue avec le côté plat du poinçon. Une pointe est ensuite utilisée par le médecin afin que le poinçon pénètre facilement sous la peau. Ensuite, avec l'aide de pinces, le greffon est retiré par le médecin. La solution de lactate de Ringer est ensuite utilisée pour la conservation des greffons. Le nombre maximum de cheveux par greffon est de 6. Cette procédure est difficile. Les greffons sont ensuite transplantés dans la zone receveuse.

Maintenant, penchons-nous sur la procédure d'extraction de greffon. Une procédure en deux étapes est généralement utilisée pour l'extraction du greffon. Dans la première étape, la direction des cheveux est prise en considération. Sur l'unité folliculaire, un poinçon est placé. La profondeur du poinçon est également contrôlée et on ne l’enfonce pas trop profondément. Puis, une légère traction est appliquée sur le follicule. Cela se fait tant que les connexions dermiques profondes sont lâches. Ce qui a été mentionné ci-dessus est le procédé le plus simple de cette technique. Un médecin peut également utiliser une technique différente de celle-ci.

Le plus de cette technique est que cela ne crée pas du tout de coupe sur la tête. Pour cette raison, il est avantageux pour un grand groupe de patients, y compris:

Les gens qui perdent leurs cheveux et qui veulent des cheveux courts. Cette technique donne aussi un aspect naturel aux cheveux, une personne ne sachant pas que des cheveux ont été transplantés ne le remarquera pas. La principale raison qui fait que l’on puisse remarquer que des cheveux ont été transplantés, est due à la découpe présente sur la zone donneuse. Pour les patients qui gardent les cheveux longs, les découpes ne sont pas un problème. Mais pour les patients qui aiment avoir les cheveux courts, les découpes peuvent créer un problème. Les petits trous qui sont faits suite à une FUE ne sont pas du tout gênants.

Les jeunes qui souffrent d’une perte de cheveux. Chez  de telles personnes, on ne peut pas prévoir combien de cheveux risquent encore d’être perdus.

Les gens qui sont passés par la méthode de la récolte. Si ces personnes souffrent d’une perte de cheveux, la technique de la récolte ne peut se faire de nouveau. Ces personnes peuvent se tourner vers une méthode plus fiable, comme l'extraction d'unités folliculaires.

Les gens qui sont passés par d'autres interventions chirurgicales de transplantation capillaire. Chez ces personnes, les coupes sont très visibles. Ils peuvent passer par une FUE qui occasionnera des coupes moins importantes.

Finalement, discutons des avantages et inconvénients de cette méthode de transplantation de cheveux. L'avantage majeur est qu'elle ne crée pas de coupure sur la zone donneuse. Ceci est bénéfique pour les gens aimant porter leurs cheveux courts. Les trous occasionnés sur la zone donneuse sont assez petits. De ce fait, les petites marques guérissent rapidement. Une personne ressent aussi moins de douleur dans la zone donneuse, une fois la procédure terminée. Ce type de transplantation capillaire est bénéfique aux personnes ayant besoin du remplacement d’une petite quantité de cheveux.

Un inconvénient majeur de cette méthode est que les cheveux présents en dehors de la zone receveuse sont parfois perdus. Cette méthode est aussi plus fastidieuse et plus couteuse que les autres.

Conclusion

Quand on en vient à la sélection de la meilleure méthode de transplantation capillaire, il faut toujours en discuter dans un premier temps avec son médecin et chercher à avoir une explication détaillée des avantages et inconvénients des méthodes proposées. Cet article devrait vous aider à comprendre les différences entre les diverses méthodes de transplantation de cheveux et à vous aider à prendre votre décision en ayant toutes les informations en tête. Le procédé de greffe de cheveux le plus largement utilisé de nos jours est la méthode FUE (3).

Partager cet article
Auteur: Michal Vilímovský (FR)
Formation: Étudiant en médecine, Troisième faculté de médecine, Université Charles, Prague
Ressources: Voir les références dans l'article
Sources des images: Dollarphotoclub.com
Date de publication: 18 juin 2015 13:52
Prochaine date de révision: 18 juin 2017 13:52
Ce site utilise les cookies pour fournir les services, personnaliser les annonces, et analyzer le trafic. En utilisant ce site, vous l'acceptez. Plus d'informations