Régime alimentaire pour la maladie de Crohn

Régime alimentaire pour la maladie de Crohn
20 février 2015 13:31

Si vous souffrez de la maladie de Crohn, vous avez certainement remarqué que certains aliments déclenchaient des symptômes intestinaux, surtout lorsque la maladie se déclenche. Apprendre à éviter ces aliments pourra vous aider à mieux gérer votre maladie, à réduire les symptômes gastro-intestinaux, et à encourager une guérison des intestins.

Qu'est-ce que la maladie de Crohn?

La maladie de Crohn et la colite ulcéreuse sont deux types de maladies inflammatoires de l'intestin (MII). Toutes deux impliquent une réaction immunitaire contre le tractus intestinal. Dans le cas d'une colite ulcéreuse, le côlon subi une inflammation et l'intestin grêle fonctionne normalement. Quant à la maladie de Crohn, l'intestin grêle est souvent inflammé, rendant la digestion et l'absorption de nutriments-clés difficiles. La carence en nutriments, ainsi que le fait d'avoir un manque d'appétit, peut mener à une malnutrition chez les personnes souffrant de la maladie de Crohn. Cette malnutrition peut altérer le goût, réduire l'appétit et donc l'apport en nourriture, provoquer une carence en vitamine et nutriments, réduire l'absorption des nutriments, et encourager la progression de la maladie.

Quand la maladie de Crohn affecte seulement l'intestin grêle, cela résulte en diarrhée et malnutrition. Quand le gros intestin subi aussi une inflammation, la diarrhée peut être sévère. Une diarrhée sévère combinée à une malnutrition provoque souvent des problèmes. Par exemple, une personne atteinte de la maladie de Crohn peut souffrir d'anémie et avoir des taux de vitamines B12, d'acide folique et de fer bas. Des carences nutritionnelles et une incapacité à maintenir un poids normal sont de graves problèmes qui touchent beaucoup de personnes, même des enfants, qui souffrent de la maladie de Crohn.

Qu'est-ce qu'un régime pour la maladie de Crohn?

Vous avez certainement appris qu'il existait différents types de régimes alimentaires dans le cas d'une maladie de Crohn sur internet. En réalité, il n'y a aucun régime alimentaire efficace dans le cas d'une maladie inflammatoire de l'intestin. La plupart des experts pensent toutefois que certains patients peuvent identifier des aliments spécifiques qui déclenchent leurs symptômes gastro-intestinaux, notamment lorsque la maladie se déclenche. En évitant ces "aliments-déclencheurs", vous pourriez réduire vos symptômes gastro-intestinaux (gaz, maux abdominaux, crampes, diarrhée). Vous permettrez ainsi à vos intestins de prendre le temps de guérir.

Si vous avez eu des problèmes d'absorption de nutriments à cause de la maladie de Crohn, il est important de suivre un régime haut en calories et en protéines, même lorsque vous n'avez pas faim. Dans ce cadre, un régime alimentaire efficace contre une progression de la maladie de Crohn, d’après des recommandations d'experts, souligne l’importance de manger des repas réguliers - plus deux ou trois collations - chaque jour. Vous serez ainsi assuré de consommer suffisamment de protéines, de calories et de nutriments. Il est aussi recommandé de prendre des compléments alimentaires. Vous serez alors certainement en mesure de reconstituer les réserves de nutriments nécessaires dans votre corps.

Quels aliments devrais-je éviter dans le cadre d‘un régime alimentaire de la maladie de Crohn?

Les aliments qui déclenchent des symptômes diffèrent pour chaque personne atteinte de la maladie de Crohn. Pour savoir quels aliments sont à délaisser, vous devrez déterminer quels aliments déclenchent vos problèmes intestinaux. Les aliments présents dans la liste suivante sont souvent pointés du doigt par les personnes souffrant de la maladie de Crohn. Il est possible que quelques uns de ces aliments déclenchent des douleurs chez vous:

  • L‘alcool (cocktails, bière, vin)
  • Le beurre, la mayonnaise, la margarine, les huiles
  • Les boissons gazeuses
  • Le café, thé, chocolat
  • Les feuilles de maïs
  • Les produits laitiers (si intolérants au lactose)
  • Les aliments gras (aliments frits)
  • Les aliments riches en fibres
  • Les aliments producteurs de gaz (lentilles, haricots, légumineuses, le chou, le brocoli, les oignons)
  • Les noix et graines (beurre d'arachide, d'autres beurres de noix)
  • Les fruits crûs
  • Les crudités
  • La viande rouge et la viande de porc
  • Les aliments épicés
  • Les grains entiers et le son

Une fois que vous avez identifié les aliments qui déclenchent vos symptômes, vous pouvez choisir de les éviter totalement ou d'apprendre de nouvelles façons de les cuisiner pour moins en ressentir les effets. Vous aurez certainement besoin d’expérimenter de nouvelles façons de vous nourrir et de cuisiner, pour découvrir quelles méthodes sont les meilleures pour vous. Ainsi, si certains légumes crus déclenchent des maux, vous n‘avez pas nécessairement besoin de les abandonner. Vous pouvez les cuire à la vapeur, les faire bouillir, ou en faire un ragoût, pour pouvoir les savourer sans soufffrir de symptômes gastro-intestinaux. Si la viande rouge augmente la présence de graisse dans les selles, vous pouvez essayer de manger de la viande hachée ou rôtie pour voir si vous la tolérez mieux sous cette forme. Vous pouvez aussi décider de consommer seulement de la viande de volaille, faible en matière grasse, ainsi que sur les poissons, pour remplir vos besoin de protéines.

Un régime alimentaire pauvre en résidus est-il un traitement contre la maladie de Crohn?

Un régime pauvre en résidus est faible en aliments ajoutant des résidus dans les selles. Beaucoup de personnes atteintes de la maladie de Crohn de l'intestin grêle subissent un rétrécissement ou une sténose de l'intestin grêle inférieur (l'iléon). Pour eux, une faible teneur en fibres avec un régime alimentaire à faible résidu peut aider à diminuer les douleurs abdominales, les crampes et la diarrhée. Ce régime pourrait également aider à diminuer la fréquence des selles pour certaines personnes (non vérifié scientifiquement).

Les aliments à éviter dans un régime pauvre en résidus:

  • Les cosses de maïs
  • Les noix
  • Les fruits crûs
  • Les graines
  • Les légumes

Tenir quotidiennement un journal alimentaire peut-il m‘aider à gérer ma maladie de Crohn?

Oui. Garder la trace des aliments que vous consommez chaque jour peut vous aider à identifier les «délinquants», ces aliments qui peuvent déclencher des symptômes. Éviter ces aliments, surtout quand votre maladie est sévère, peut vous offrir une meilleure qualité de vie.

Ceci vous aidera aussi, avec l’aide de votre médecin, à déterminer si vous suivez bien un régime alimentaire équilibré. Ce journal pourra aider à déterminer si vous avez consommé suffisamment de protéines, de glucides, de lipides, et d'eau. Il peut également retracé si vous avez mangé suffisamment de calories pour maintenir votre poids et avoir de l'énergie.

Pour commencer, notez les aliments que vous consommez chaque jour, ainsi que la taille des portions dans un petit carnet. Inscrivez la date, les aliments consommés, et les symptômes que vous pourriez ressentir après avoir mangé.

Après un mois ou deux, faites examiner votre journal alimentaire par un ou une nutritionniste. Ce professionnel de santé pourra déterminer si vous consommez suffisamment de nutriments essentiels dans vos repas quotidiens ou si vous pourriez avoir besoin de compléments alimentaires. Une bonne nutrition aide le corps à être énergique et à guérir plus rapidement. Avoir une discussion à propos de votre nutrition avec un nutritionniste est important pour votre santé, ainsi que pour une bonne gestion de la maladie de Crohn.

Qu'est-ce qui est important dans le régime alimentaire de la maladie de Crohn?

Limiter certains aliments déclencheurs peut aider à contrôler vos symptômes. Mais ne vous restreingnez pas au point de basculer du côté de la malnutrition, qui accompagne souvent la maladie de Crohn, et qui est bien pire que de souffrir de troubles intestinaux. Vous aurez besoin de trouver d'autres sources alimentaires pour remplacer les calories, les protéines, les glucides et les graisses contenus dans les aliments que vous éliminerez. Pour ce faire, vous aurez besoin de vous concentrer sur les aliments nutritifs compris dans votre régime alimentaire.

Bien que la restauration rapide devrait normalement être évitéé dans un régime alimentaire sain, parfois, ils peuvent donner à votre corps un coup de pouce nécessaire. Certains plats rapides peuvent proposer une offre précieuse de nutriments et de calories-clés. Par exemple, les pizzas offrent des calories, des protéines et des nutriments tels que du calcium et des vitamines A, B, C, et D. Un milkshake est riche en calories et en calcium. Bien sûr, si vous êtes intolérant au lactose, vous devrez vous rappeler de prendre le médicament approprié avant de consommer un produit laitier.

Demandez conseil à votre médecin ou un nutritionniste pour prendre ou non des compléments alimentaires. En effet, de nombreuses personnes atteintes de la maladie de Crohn ont une carence en vitamine D. Une étude publiée dans l'American Journal of Preventive Medicine (le journal américain de la médecine préventive) a rapporté que des doses plus élevées de vitamine D (1.000 à 2.000 UI par jour) peuvent être bénéfiques, en particulier dans la réduction du risque de cancer colorectal, qui peut être plus élevé chez les personnes atteintes d'une MII. La National Academy of Sciences (Académie des sciences nationale) a établi qu'une dose de 2000 UI / jour de vitamine D préviendrait l’apparition d’un cancer. Mais il est toujours important de vérifier avec votre médecin traitant que ce dosage vous convient.

Une diète liquide peut-elle m‘aider à contrôler les symptômes de la maladie de Crohn?

Certaines recherches suggèrent que les régimes liquides pourraient aider les personnes atteintes de certaines maladies, et il est évident que certaines personnes atteintes de la maladie de Crohn peuvent tirer profit d'une alimentation liquide à haute teneur en calories, en particulier lors d'une crise. En offrant aux intestins un repos bien mérité, l'alimentation liquide peut aider à supprimer les symptômes de la maladie de Crohn. En outre, une alimentation liquide ou l’absorption de formules liquides spéciales riches en calories spéciaux peuvent aider les personnes souffrant de la maladie de Crohn, qui ont besoin d’un complément alimentaire à court terme, ou ceux dont les intestins ne peuvent absorber les nutriments contenus dans les aliments entiers. Certaines personnes atteintes de la maladie de Crohn consomment des suppléments tels que „Ensure Plus“ ou „Boost Plus“ quand ils ont besoin d'un coup de pouce en calories et en nutriments.

Y a-t-il des avantages à tirer des acides gras oméga-3 et des probiotiques dans la maladie de Crohn?

De nombreuses expérimentations utilisant de l'huile de poisson et de l'huile de lin suggèrent que les bonnes graisses jouent un rôle important dans la réponse inflammatoire qui caractérise une MII. Cependant, ces études n’ont pas permis de déterminer si les acides gras oméga-3 avaient ou non un effet anti-inflammatoire dans le cas d‘une MII. Si vous souhaitez ajouter des suppléments d'acides gras oméga-3 gras à votre régime alimentaire, consultez d'abord votre médecin.

D'autres études commencent à peine à examiner la possibilité que les probiotiques ou «bonnes» bactéries puissent être bénéfiques dans la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse. D'autres études sont nécessaires, cependant, pour déterminer si ces suppléments peuvent aider à la guérison de l'intestin dans les MII.

Partager cet article
Auteur: Michal Vilímovský (FR)
Formation: Étudiant en médecine, Troisième faculté de médecine, Université Charles, Prague
Ressources: Traduit et adapté selon WebMd.com
Sources des images: Dollarphotoclub.com
Date de publication: 20 février 2015 13:31
Prochaine date de révision: 20 février 2017 13:31
Ce site utilise les cookies pour fournir les services, personnaliser les annonces, et analyzer le trafic. En utilisant ce site, vous l'acceptez. Plus d'informations