La maladie de Dupuytren

La maladie de Dupuytren
17 octobre 2014 17:01

La maladie de Dupuytrn cause un épaississement des tissus de la paume. Si elle progresse, un ou plusieurs doigts penchent (se contractent) vers la paume et vous ne pourrez plus le ou les redresser. La cause est inconnu. Dans beaucoup de cas, la maladie n'est pas sévère et ne nécessite pas de traitement. Si la maladie devient plus sévère ou que le fonctionnement de la main est affecté, un spécialiste peut recommander un traitement.

Qu'est-ce que la maladie de Dupuytren?

La maladie de Dupuytren est une affection de la main et des doigts. Les personnes affectées par cette maladie ne développent pas nécessairement des problèmes de contraction de la main ou des doigts. Dans un premier temps, cette maladie cause un épaississement des tissus sous la paume de la main. Si la maladie progresse, vous pouvez déveloper une contraction d'un ou de plusieurs doigts. Quand vous souffrez de contractions, les doigts penchent (se contractent) en direction de la paume et vous ne pouvez plus les redresser totalement. L'annulaire est souvent touché en premier. Vient ensuite l'auriculaire, puis le majeur. La maladie peut prendre des mois, voire des années à se développer et à provoquer de telles contractions.

La maladie de Dupuytren n'est habituellement pas douloureuse. Le principal problème est que si une ou plusieurs contractions se développent, vous ne pouvez plus utiliser correctement les doigts touchés. L'étendue d'une contraction varie grandement de légère à sévère. Parfois, seulement une main est touchée. Souvent, la maladie affecte les deux mains. Certaines personnes avec la maladie de Dupuytren ont une peau plus épaisse à d'autres endroits de leur corps. Par exemple, un épaississement de la peau des doigts, de la plante des pieds, ou de la peau du pénis.

Quelles sont les causes de la maladie de Dupuytren's?

Le tissu appelé tissu conjonctif dans la paume affectée devient épaisse et anormale. C'est le tissu situé entre la peau et les tendons. Il forme des bandes de tissu épaix qui, quand la maladie s'aggrave, attire les doigts vers la paume. Le tissu anormal qui se forme est similaire à celui qui se forme en cicatrice après une blessure.

La raison pour laquelle ces tissus s'épaississent n'est pas connue. Il pourrait y avoir un facteur génétique qui a tendance a fonctionner chez certaines familles et est plus courant dans certains pays, principalement au Nord de l'Europe. La maladie est fréquente chez les personnes atteintes de diabète, d'épilepsie et dépendantes à l'alcool, mais la plupart des gens avec la maadie de Dupuytren n'ont pas ces problèmes. Dans certains cas, on pense que certaines blessures à la main peuvent déclenceher cette maladie, chez une personne génétique prédisposée à la développer.

Cependant, chez la plupart des personnes atteintes de la maladie de Dupuytren, il n'y a pas de cause connue ou de maladie ou blessure associée. Ce n'est dû à un type de travail en particulier, d'outils vibrants, de travail manuel, ou d'autres environnements de travail.

Qui peut développer la maladie de Dupuytren?

La maladie de Dupuytren a été nommée d'après le Baron Dupuytren, qui a décrit la maldie en 1831. Il pensait que c'était dû à trop d'années passées à tenir les rênes d'un cheval! Ce n'est évidemment pas le cas, puisque cette maladie reste courante. La plupart des cas surviennent chez les personnes d'âge moyen ou les personnes âgées, mais cela peut aussi toucher les jeunes adultes. Cela touche plus les hommes que les femmes, et est plus fréquent chez les personnes d'origine européenne. Environ 1 homme sur 6 en France âgé de plus de 65 an est atteint de la maladie de Dupuytren (avec des symptômes plus ou moins avancés).

Dois-je suivre un traitement?

Un traitement est nécessaire uniquement si la fonction normale de la main est affectée, ou est susceptible d'être bientôt affectée. Beaucoup de gens souffrant de la maladie de Dupuytren n'ont pas besoin d'un traitement. Dans de nombreux cas, la maladie reste légère et provoque peu d'interférences avec l'utilisation de la main. Il peut n'y avir que l'épaississement de tissus, ou des tissus épaissis avec une légère gêne dans le mouvement des doigts. Dans ces situations, aucun traitement n'est habituellement préconisé. En outre, dans 1 cas sur 10, l'état de santé s'améliore sans aucun traitement. Toutefois, la maladie tend à s'aggraver avec le temps dans certains cas. La nécessité d'un traitement peut etre revue de temps en temps.

En règle générale, votre médecin vous dirigera vers un spécialiste de la main pour une évaluation si vous n'êtes plus capable de placer votre main à plat sur une table ou si la fonctionnalité de votre main est affectée de façon significative. Le spécialiste peut envisager des options non-chirurgicales ou chirurgicales pour le traitement. Les objectifs de ce traitement sont de restaurer les fonctions de la main et de prévenir la progression de la maladie.

Traitements non-chirurgicaux possibles

La contention, les étirements et les injections locales de stéroïdes ne sont pas recommandées.

La radiothérapie

La radiothérapie pour la maladie de Dupuytren consiste en l'envoi de plusieurs petites doses de rayons X sur la main touchée. Théoriquement, cela adoucira les tissus anormaux, ce qui ralentira ou arrêtera la progression de la maladie. Il y a certaines incertitudes quant à la façon dont ce traitement fonctionne. Toutefois, certaines études suggèrent qu'il existe une chance raisonnable que ce traitement fonctionne bien. Certaines personnes développent des effets secondaires après le traitement, tels que l'assèchement de la peau des mains. En outre, comme avec n'importe quel type de radiothérapie, il existe un risque théorique qu'un cancer se développe dans les tissus traités sur le long terme (bien que cela soit considéré comme très peu probable). Votre spécialiste sera en mesure de vous conseiller sur les avantages et les inconvénients de ce traitement.

Les traitements chirurgicaux pour la maladie de Dupuytren

En règle générale, un spécialiste peut recommander un traitement permettant de redresser le ou les doigts touchés si:

  • Il y a une contration de 30-40° ou plus entre la paume et le doigt (un MP (MCP)).
  • Il existe une contraction de 10 à 20° entre l'une des petites articulations dans les doigts. Une chirurgie "plus tôt que tard" peut être recommandée si la courbure (contraction) affecte la première articulation sur le doigt lui-même, car plus le temps passe et plus cela est difficile à corriger.

Il existe trois principaux types de chirurgie:

Une main après une opération de la maladie de Dupuytren

Aponévrotomie ouverte

Une aponévrotomie signifie simplement une coupure de tissu épaissi. (Un autre mot pour le tissu épaissi est "aponévrose".) Une aponévrotomie ouverte signifie que pour atteindre le tissu épaissi, la peau sus-jacente est ouverte. Ceci permet au chirurgien de voir le tissu épaissi, puis à le découper. La peau est ensuite recousue. Il s'agit d'une procédure relativement mineure qui peut être faite sous anesthésie locale.

Aponévrotomie à l'aiguille

Cette procédure est parfois appelée aponévrotomie à l'aiguille ou aponévrotomie fermée. Le spécialiste implante une fine aiguille dans la peau de la zone touchée. Il ou elle utilise le biseau pointu de l'aiguille pour couper le tissu épaissi sous la peau. En effet, l'aiguille joue le rôle d'une scie, et le spécialiste déplace l'aiguille de part et d'autre pour découper le tissu épaissi. La procédure se fait sous anesthésie locale et peut être effectuée dans une clinique.

L'aponévrotomie à l'aiguille a été couverte par la presse comme étant une procédure rapide, facile et nécéssitant une intervention minimale. Toutefois, cette méthode n'est pas toujours approprié. C'est parce que:

Elle est appropriée lorsque la contraction des doigts est éloignée des nerfs importants de la main. Elle n'est généralement pas appropriée aux contractions sévères.

Il y a des chances pour qu'elle ne soit pas bénéfique sur le long terme. La contraction de la main revient dans environ la moitié des cas dans les 3-5 ans suivants l'intervention. (Mais, si elle ne revenait pas, la procédure peut être refaite).

Le spécialiste ne pouvant pas voir l'aiguille une fois insérée, il y a un risque de dommages aux tendons à proximité, aux vaisseaux sanguins et aux nerfs, qui peuvent causer des problèmes à long terme. L'aponévrotomie à l'aiguille est principalement appropriée pour les patients âgés qui ne peuvent pas se lancer dans la chirurgie curative qui a une action plus définitive, et dans certains cas où les contractions sont cantonnées à certaines zones. Votre spécialiste vous conseillera si c'est envisageable pour vous.

Fasciectomie ouverte

Cela signifie enlever le tissu anormalement épaissis. C'est une opération de la main plus étendue. Cependant, cette chirurgie donne les meilleures chances de réussite pour les cures à long terme. C'est la procédure la plus répandue pour traiter la maladie de Dupuytren. Rappelez-vous, toutes les opérations (procédures chirurgicales) comportent un risque. Il y a un petit risque de dommages sur les tendons à proximité, les vaisseaux sanguins et les nerfs pendant l'une des procédures ci-dessus, et de développer une infection à la main.

Partager cet article
Auteur: Michal Vilímovský (FR)
Formation: Étudiant en médecine, Troisième faculté de médecine, Université Charles, Prague
Ressources: Wikipedia | Aponévrotomie
Sources des images: Dollarphotoclub.com
Date de publication: 17 octobre 2014 17:01
Prochaine date de révision: 17 octobre 2016 17:01
Ce site utilise les cookies pour fournir les services, personnaliser les annonces, et analyzer le trafic. En utilisant ce site, vous l'acceptez. Plus d'informations