10 bonnes raisons de renoncer au soda

10 bonnes raisons de renoncer au soda
29 septembre 2014 18:51

Comprenez pourquoi les boissons dépourvues de calories peuvent vous faire plus de mal que de bien. Lorsque l’on considère le soda du point de vue de sa valeur nominale, on se dit qu’il s’agit d’une boisson aux effets bénéfiques sur la santé. Il vous permet en effet de vous passer des 140 calories que vous trouveriez dans une boisson gazeuse sucrée tout en vous permettant d’étancher votre soif à l’aide d’un produit sucré bourré d’édulcorants artificiels tels que l’aspartame, la saccharine, le sucralose, et bien d’autres. Mais ce cocktail contient plus de produits chimiques que ce qu’on peut bien nous faire croire, et leurs effets sont loin d’être positifs pour la santé.

Il perturbe votre corps

Les édulcorants artificiels ont une saveur plus intense que le sucre réel. Aussi, un produit tel que le soda ne permet guère d’apprécier des aliments naturellement sucrés tels que les fruits. C’est ce qu’affirme Brook Alpert, RD, auteur de « The sugar Detox ». Encore plus troublant, « Ces édulcorants ont sur l’organisme le même effet que le sucre et favorisent la production d’insuline, susceptible de conduire à l’obésité », comme l’affirme Alpert.

Le soda pourrait vous faire grossir et non le contraire

Bien qu’étant dépourvu de calories, le soda ne fait pas forcément perdre du poids. En effet, des chercheurs de l’université du Texas ont constaté qu’en à peu près une décennie, les buveurs de soda avaient 70% de chances de voir augmenter leur tour de taille que les personnes qui n’en consomment pas. D’après les résultats, les participants qui consomment au moins deux sodas par jour grossissent de 500%. L’effet perturbateur des édulcorants sur le corps pourrait justifier cet état de choses. Toutefois, la raison de ces prises de poids pourrait être psychologique comme l’explique Cassie Bjork, une diététiste intervenant dans le Minnesota. Le fait de se dire que l’on consomme une boisson dépourvue de calorie conduirait d’après elle à doubler les portions de cheeseburger ou de pizza.

Le soda est associé à un risque accrue de diabète de type 2

D’après une étude de l’université du Minnesota, le fait de boire un soda par jour fait augmenter de 36%, le syndrome métabolique et de diabète. Le syndrome métabolique se réfère à un certain nombre d’éléments tels que l’’hypertension artérielle, l’augmentation du taux de glucose, de cholestérol, ainsi que celle du tour de taille. Bjork explique que les troubles précédemment énumérés sont susceptibles d’augmenter les risques de maladies cardiaques, d’AVC, et de diabète.

Le soda n’a aucune valeur nutritive

Il est vrai que le soda ne contient aucune calorie, mais il ne contient aucun produit susceptible d’avoir un effet bénéfique sur l’organisme. Alors, quelle est la meilleure boisson sans calorie ? Bjork affirme qu’il s’agit de la bonne vieille eau plate. Elle continue en disant que « L’eau est un élément essentiel au bon fonctionnement de nombreux processus de notre organisme, alors, la remplacer par du soda, fut-il hypocalorique, est négatif ». Si c’est la sensation des bulles que vous avez envie de ressentir, contentez vous de boire de l’eau pétillante.

Les édulcorants entrainent des céphalées

D’après des études précédemment effectuées ainsi que certaines anecdotes, il semblerait que l’aspartame pourrait entrainer des céphalées chez certaines personnes. Bjork affirme d’ailleurs à ce sujet : « J’ai de nombreux clients qui se plaignent de migraines et l’attribuent à la consommation de soda ».

Il pourrait détruire vos dents avec le temps

D’après une étude de cas réalisée par le journal General Dentistry, une consommation excessive de soda pourrait vous faire ressembler à un délinquant. La recherche impliquait une comparaison entre la bouche d’un consommateur de cocaïne, un consommateur de méthamphétamine, et enfin, un consommateur de soda. Les résultats étaient étonnants, car le niveau d’érosion dentaire était identique. Ceci est lié à l’acide citrique qui affaiblit et détruit l’émail au fil du temps.

Du soda avec de la glace

Avec le soda, boire devient plus dangereux

Une étude de l’université du Nord Kentucky révèle que le fait de mélanger du soda à d’autres boissons a pour effet de vous faire boire plus rapidement que s’il s’agissait des boissons sucrées. D’après l’étude, les participants ayant consommé des cocktails mixés avec des boissons hypocaloriques avaient une concentration en alcool plus élevée que ceux ayant bu de l’alcool mélangé à des boissons sucrées. Les chercheurs estiment que cet état de choses est lié au fait que notre sang soit capable d’absorber l’édulcorant artificiel plus rapidement que le sucre.

Le soda est associé aux états dépressifs

Une étude récente présentée lors d’une réunion de l’American Academy of Neurology a révélé que sur une période de 10 ans, les personnes ayant bu plus de 4 verres ou des canettes de soda par jour étaient plus susceptibles de développer des dépressions que celles ayant réussi à éviter les boissons sucrées. Ce résultat était valable, aussi bien pour les boissons sucrées ordinaires que pour celles dites hypocaloriques. Toutefois, les chercheurs ont constaté que le risque semble être plus élevé chez ceux qui consomment majoritairement des boissons telles que le soda et les jus de fruit. Bien que ce type d’étude ne puisse pas prouver de manière formelle qu’il existe une relation de cause à effet entre la consommation de ces boissons et les états dépressifs, les conclusions auxquelles elles on abouti sont néanmoins à considérer.

Le soda pourrait être mauvais pour les os

Les femmes âgées de plus de 60 ans sont plus exposées à l’ostéoporose que les hommes, et les chercheurs de l’université de Tufts ont découvert que le fait de boire des boissons contenant de la soude, donc du soda, était susceptible d’aggraver le problème. D’après eux, les femmes consommant du soda ont une densité minérale osseuse inférieure de 4%, à celle des femmes qui n’en consomment pas. La recherche a même aidé à contrôler l’apport en calcium et en vitamine D chez les participants. En plus, en 2006, une étude publiée dans l’ « American Journal of Clinical Nutrition » révèle que la consommation de cola sous toutes ses formes (hypocalorique ou pas) était à la base de la faiblesse de la densité minérale osseuse chez les femmes.

Le soda peut être nuisible pour le coeur

Selon les études des universités de Miami et de Columbia, la consommation d’une boisson gazeuse diététique par jour peut augmenter les risques d’accidents vasculaires, notamment ceux relatifs aux crises cardiaques, accidents vasculaires cérébraux, et même aux morts subites. D’après l’étude, les personnes consommant du soda avaient 43% de chances de plus d’avoir des problèmes vasculaires que ceux qui n’en consomment pas. Un paradoxe est tout de même à noter, car les personnes consommant régulièrement du soda ne semblaient pas affectée par les problèmes vasculaires. Les chercheurs en sont donc arrivés à la conclusion qu’il fallait mener plus d’études sur la question avant d’en arriver à des conclusions définitives.

Partager cet article
Auteur: Michal Vilímovský (FR)
Formation: Étudiant en médecine, Troisième faculté de médecine, Université Charles, Prague
Sources des images: Dollarphotoclub.com
Date de publication: 29 septembre 2014 18:51
Prochaine date de révision: 29 septembre 2016 18:51
Ce site utilise les cookies pour fournir les services, personnaliser les annonces, et analyzer le trafic. En utilisant ce site, vous l'acceptez. Plus d'informations