Faut-il soigner une blessure avec de la glace ou de la chaleur?

Faut-il soigner une blessure avec de la glace ou de la chaleur?
22 septembre 2014 07:54

Il arrive bien souvent que l’on me demande ce qu’il est préférable d’utiliser entre la glace et la chaleur pour soigner les blessures. Disons que cela dépend, car les deux moyens sont susceptibles d’être utilisés. Voici comment procéder pour vous servir de l’un comme de l’autre.

Avant tout, il est important que vous sachiez que le choix le plus sûr pour le traitement des blessures n’est autre que la glace. Pour une blessure de moins de 24h ou toute blessure enflée, cette méthode est souverraine. La glace aide à diminuer la douleur en calmant les nerfs et aide à la fermeture des petits vaisseaux sanguins. Ainsi, la blessure se gonfle moins. Ceci dit, les poches de glace ne doivent jamais être placées directement sur la peau en raison du risque de gelure. Par ailleurs, les compresses froides peuvent être plus froides que la glace naturelle. En tout état de cause, ni glace, ni compresses froides, ne devraient être utilisées plus de 30 mn. Pour un résultat plus efficace, il est recommandé de maintenir la zone que l’on soigne au froid en hauteur.

Conseils relatifs à l’utilisation de la glace

La première chose à faire consiste à frotter le cube de glace sur la zone touchée jusqu’à ce qu’il fonde complètement. Ensuite, il est recommandé de tremper un gant de toilette dans l’eau froide, de l’essorer, puis de le placer sur la zone touchée. Après cela, il faut mettre un sac de légumes surgelés ou de la glace en sac sur la zone touchée et recouvrir pour le maintenir en place. Si vous souhaitez soigner vos mains ou vos pieds, il est recommandé de les tremper dans un seau ou un bol d’eau pendant une durée de 10-15mn.

La chaleur est favorable à la relaxation musculaire et il est préférable de l’utiliser sur les muscles posturaux, notamment ceux situés au bas et au milieu du dos, ainsi que ceux situés au niveau du cou. En outre, la chaleur traite également les douleurs musculaires et les spasmes, au même titre que l’arthrose. Dans ce dernier cas, ce traitement s’avère utile en ce sens qu’il diminue la douleur et favorise en conséquence l’amplitude des mouvements. Pour ce qui est du temps d’application, des intervalles de 30mn sont recommandés.

Attention, lorsque la chaleur est employée sur une lésion aigüe, les inflammations hépatiques actives et les enflures peuvent s’aggraver.

Pourquoi? Vous demandez-vous probablement?

Il se trouve que contrairement à la glace, la chaleur provoque une vasodilatation qui n’est autre que l’ouverture des petits vaisseaux sanguins. Par ailleurs, un autre risque lié à l’utilisation de la chaleur pour soigner les blessures est celui d‘une possible brulure de la peau, car on a généralement tendance à l’appliquer plus longtemps que prévu. Voilà pourquoi la chaleur humide apparait comme la solution la plus indiquée. D’ailleurs, les kinésithérapeutes utilisent un Hydrocollator. Il s’agit d’une machine qui maintient le bloc chaud à une température de 160°. Pour éviter les risques de brulures, plusieurs couches de serviettes sont utilisés entre le bloc chaud et la peau.

Conseils relatifs à l’utilisation de la chaleur

Utilisez un coussin électrique chauffant. Cela ne doit toutefois pas excéder plus de 30mn. En outre, il faut placer des tissus entre le coussin et la peau, surtout si vous en faites une première utilisation. Cette mesure s’impose pour s’assurer qu’il n’y ait pas de combustion. Par mesure de prudence, l’idéal est d’ailleurs de maintenir le réglage de l’appareil de chauffage à un niveau minimum.

Une fille avec un coussin thermique sur son ventre

Mais quid de l’alternance entre un traitement chaud et un traitement froid?

Il est vrai que ce type de traitement est utilisé chez les sportifs et athlètes de haut niveau, notamment ceux ayant besoin de réduire rapidement, les enflures survenant au niveau des extrémités. L’ouverture et la fermeture des vaisseaux sanguins sont favorisés par cette méthode, ce qui permet de déglonfler rapidement la zone atteinte. La mise en oeuvre de cette méthode nécessite que l’on dispose de deux seaux, l’un contenant de l’eau moyennement chaude, l’autre, de l’eau froide, mais pas glacée. Le traitement dure 45 mn pendant lesquelles vous devez déplacer l’extrémité d’un seau à l’autre toutes les 5-10 mn. Notez que cette technique ne réduit pas la douleur.

Après combien de temps faut-il soigner la zone à chaud ou à froid si on vient d’effectuer une séance de 30mn?

Tout dépend ici du temps mis par la peau pour récupérer après la séance précédente. En principe, cela prend 30-60mn. Quoiqu’il en soit, il n’est pas prudent de recourir à une nouvelle séance si la peau n’a pas complètement récupéré.

Partager cet article
Auteur: Michal Vilímovský (FR)
Formation: Étudiant en médecine, Troisième faculté de médecine, Université Charles, Prague
Sources des images: Dollarphotoclub.com
Date de publication: 22 septembre 2014 07:54
Prochaine date de révision: 22 septembre 2016 07:54
Ce site utilise les cookies pour fournir les services, personnaliser les annonces, et analyzer le trafic. En utilisant ce site, vous l'acceptez. Plus d'informations